maughamBon on va y aller sans détour : chef-d’œuvre! Un univers, une plume, du talent, de l’intelligence et pas un moment d’ennui…. Ecrit en 1944, Le fil du rasoir débute lors de la Première Guerre mondiale, pour s'étendre à la crise de 1929 et à la Grande Dépression. Roman de formation, il suit les destins de Larry, garçon idéaliste, ancien pilote de chasse, marqué par les combats, et d'Isabel, ravissante jeune fille qui ne peut imaginer l'existence sans argent ni confort. Autour d'eux, vieilles dames et dandys permettent à l'auteur de recréer un monde suranné avec maestria.

En prenant ses distances, Maugham s'amuse à décrire leurs manies et leurmaugham2 langage, leurs excès et leur mauvaise foi. Espiègle, il se glisse dans cette société proustienne où l'on s'ennuie avec élégance entre tableaux de maître et valets de pied. Mais il sait aussi tenir un suspense et offrir à son lecteur complice une satire sociale acérée. Une remarquable histoire initiatique, philosophique et d'amour qui nous fait voyager entre la France, l'Inde, les USA, l'Angleterre, L'Italie...Un classique absolu, accessible à tous.

Lisez "Le fil du rasoir", mais attention le virus inoculé, il n’y pas de remède. Enfin si, lire et relire William Somerset Maugham.