fitzgeraldBienvenue dans l'Amérique des années folles, fascinée par le faste, le clinquant, les exilés millionnaires de l'après-guerre ou les luxueux rivages européens. Les vingt-sept nouvelles, écrites entre 1920 et 1940, qui composent ce livre nous offrent le plusfitzgerald2 émouvant témoignage sur la vie des écrivains américains, leur solitude et leurs démons, les femmes, l'alcool. En filigrane, un magnifique portrait de l'auteur lui-même dont toute la vie, les souvenirs, les passions et les malheurs ont servi à nourrir l'œuvre. Envoûtants, reflets d'un âge d'or, dont chacun conserve - le plus souvent en secret - la nostalgie, ces récits en forme d'éternels adieux à la jeunesse ont le pouvoir immuable de faire naître l'émotion.


fitzgerald5Considéré comme le plus brillant représentant de la fameuse «génération perdue», Francis Scott Fitzgerald a peint l'attrait, la futilité de la richesse et livré une des plus magistrales allégories littéraires sur l'Amérique des années vingt dans ses romans mais aussi – et surtout – dans ses nouvelles. 

fitzgerald3

Celles, apparemment légères et désinvoltes, qui composent un «Diamant gros comme le Ritz», illustrent à merveille la vie de leur créateur: l'extravagance, la tendresse, l'insolence, la mélancolie et le génie.

Fitzgerald demeure l'un des meilleurs "writers" made in 

 

US. Bien entendu, il y a "Gatsby", mais aussi "Tendre est la nuit" sans doute son chef-d'oeuvre.

On ne s'en lasse pas. Ca n'a pas pris une ride. C'est du bonheur garanti!