bronteBon, pas de détour! Elle n'a publié qu'un roman, mais quel roman! un grand roman, un grand classique universel et moderne, à lire absolument.

Les Hauts de-Hurlevent sont la propriété de Mr Earnshaw. Un jour, il ramène de voyage le jeune Heathcliff, un bohémien qu'il a découvert sur la route. L’enfant deviendra l'ennemi juré de son fils Hindley mais surtout, partagera un grand amour avec sa fille Catherine.

Malgré ses sentiments, cette dernière préfèrera faire un mariage selon son rang en épousant un de ses voisins, Edgar Linton. Heathcliff s’acharnera alors à détruire toute la descendance des Earnshaw et des Linton. L’amour triomphera-t-il de la malédiction impitoyable de Heathcliff ?bronté1

Emily Brontë laisse paraître tout le feu de sa personnalité dans son unique roman. On se demande comment une fille de pasteur, retirée au fin fond du Yorkshire en pleine période victorienne a pu écrire ces lignes d’une telle intensité. La soif d'aimer (et de haïr) des personnages s’intègre parfaitement dans les paysages sauvages de son Yorkshire natal. C’est tout simplement bouleversant.

L'auteur explore minutieusement les traits de caractère qui forment les personnages. Complexes et tourmentés,  ils sont avant tout profondément humains. Le tour de force consiste à nous livrer une étude de nos semblables sans artifices et sans indulgence. Il n'y a pas de monstre dans les Hauts de Hurlevent, seulement des êtres dont la vie n'a été qu'une suite d'épreuves, de privations et de rancœurs.

bronté3Emily Brontë dévoile dans cet ouvrage une humanité sombre qui pourtant ne se veut pas pessimiste. S'il faut attendre les dernières pages pour trouver une note d'espoir, celle-ci est telle qu'elle permet à son lecteur de refermer ce livre réconcilié avec sa propre humanité.

Bref, un grand bonheur...