mercier1Il ne sert à rien de tergiverser: quel talent, mais quel talent! Voilà un auteur, Pascal Mercier, philosophe de formation, capable d'écrire un ovni, passionnant, envoûtant, qu'on ne lâche qu'à l'aube. Car ce "Train de nuit pour Lisbonne" vous emporte sur les traces d'un homme en quête d'un autre homme. Et si c'est autre n'était que lui?

L'histoire? Celle de Raimund Gregorius, sorte de « fruit-sec » qui ne semble vivre que pour l'étude des langues anciennes qu'il maîtrise à la perfection. Il habite seul à Berne, ne voit personne. Un vie terne...

Lorsqu'un matin pluvieux, il croise une femme portugaise désespérée suspendue au parapet d'un pont. Il la ramène dans son lycée. La rencontre avec sa langue qu'il ignore mais qui le fascine instantanément va bouleverser son existence; d'autant que cette découverte se double d'une étrange apparition: un auteur inconnu, Amadeu de Prado, dont un recueil lui est offert par un libraire. 

Ainsi, au milieu d'un cours de latin, soudain il se lève, s'en va et prend le premier train pour Lisbonne, tournant le dos à son existence anti-poétique sans savoir ce que vont lui révéler la beauté étrangère de cette ville et le livre d'Amadeu.

Fasciné par ce texte qui explore l'amour, l'amitié, le courage, la mort; il veut Mercierdécouvrir ce trouvère portugais : médecin de génie, poète, militant engagé dans la résistance contre la dictature de Salazar - un orfèvre des mots, un maître à penser, un explorateur de la vie à la manière des anciens navigateurs.

Mercier, caché sous les traits de Gregorius, mène ses recherches croisant autant de personnages (forts en thèmes) qui ont connu Amadeu. Leurs témoignages convergent vers cet homme et cernent en même temps la personnalité de Raimond : " coupable "! Oui "coupable", d'avoir trop peu osé!

Un grand roman européen qui sonde les multiples territoires de l'âme, de la conscience de soi. Et l'auteur de philosopher sur la vie, la peception d'autrui, les sens, la religion... sans théoriser de manière imbuvables.

mercier2Le lecteur se voit fasciné par les pérégrinations de Gregorius rencontrant des inconnus lui parlant d'un inconnu.

Comment une quête modifiera le cours de la vie d'un homme. Un homme ennuyeux qui s'ouvrira au monde  par la grâce d'un livre. A méditer...

Intelligent, subtil, d'une rare finesse, d'une grande profondeur, tout en affichant une douce légèreté... Bon, bref, lisez-le!