stendhal"Mon Dieu! Etre heureux, être aimé, est-ce cela? Telle fut la première pensée de Julien, en rentrant dans sa chambre. Il était dans cet état d'étonnement et de trouble inquièt où tombe l'âme qui vient d'obtenir ce qu'elle à longtemps désiré."

Il est le troisième fils, le seul instruit, d'un charpentier illettré. Julien Sorel vénère Napoléon. Après avoir rêvé d'une carrière militaire, il envisage l'écclésiastique... Mais son père cède un terrain à Monsieur de Rênal, industriel avide de considération qui administre Verrières, commune franc-comtoise, depuis le retour de Louis XVIII. Il lui prend de recruter Julien en qualité de précepteur de ses enfants.

Timide, révolté, fier, Julien découvre le trouble qui les saisissent, lui et la stendhal1belle Madame de Rênal, en, présence l'un de l'autre. Chez Julien, il y entre du calcul; chez Madame de Rênal, le scrupule que lui inspire le germe de l'infidélité. Dénoncé, l'amant qui Verrières. Du séminaire de Grenoble, il passe au service de Monsieur de La Mole et s'éprend de sa fille, Mathilde. Entre eux souffle le chaud et le froid. Séducteur manipulé, Julien Sorel jouera à l'intrépide qui se doit à lui-même, nigeaud en vérité, jusqu'à la perte de contrôle fatale...

Si la "Chartreuse de Parme" peut être considéré comme le roman absolu. Le " Rouge et le Noir" se révèle un grand, un très grand roman d'amour, guère plus lu de nos jours. Or, tout y est... l'amour sous ses formes diverses: passionné, calculé, sentimental, brutal, conjuguaison d'accords et de désaccords. Mais aussi l'ambition, la condition sociale, l'étude de moeurs. Servit par une plume toujours élégante, soucieuse du détail, Stendhal livre un oeuvre classique mais totalement contemporaine. Un roman qui demeure universel et éternel!