beaussant

Philippe Beaussant? Un miracle! Spécialiste du baroque, de l'opéra, de Louis XIV... une plume élégante, raffinée, intelligente, qu'il met, cette fois, au service de l'amour. 

Pierre est le neveu d’un des plus célèbres historiens de l’art de son temps : Charles Millau. Après quinze ans à ses côtés, il suit logiquement les traces de celui qu’il considère comme son maître. Un maître à penser dont il croyait tout connaître jusqu’au jour où, après son décès,  il découvre, caché au milieu d’archives, un petit carnet intime où tout parle d’amour. Un amour fou, passionné.

Comment cet amoureux transit peut-il être le même homme que celui qui, des années plus tôt, se déplaçait appuyé sur sa canne, le regard acéré, à l’affût d’une émotion peinte sur le visage de la Vénus de Botticelli ?beaussant1

Commence alors pour Pierre une plongé dans le passé et dans les secrets de celui dont il  pensait tout connaître.

Une quête de l’autre effectuée par le prisme de la peinture, à travers les rues de Venise, Florence, Bruges, etc. Une quête de soi aussi, qui amènera Pierre à se découvrir lui-même.

Une rêverie sur la peinture italienne, une incroyable histoire d'amour , une magnifique passion secrète vécue avec pudeur... On ne sait ce qui séduit le plus dans ce roman subtil et élégant. Et philippe Beaussant de démontrer, une fois de plus, son incroyable érudition.

Un roman qui rend intelligent, de ceux que l'on a envie d'offrir...