sagan6

Un huis-clos sur un bateau de luxe où se retrouvent le temps d'une croisière musicale des vacanciers venus d'horizons divers mais qui ont tous en commun - apparemment du moins - le portefeuille bien garni. Un parfum de "Mort sur le Nil". Mais Françoise Sagan, une fois le décor planté, brouille les pistes et plonge dans l'univers du paraître, des convenances, des  mesquineries de la bourgeoisie au charme si peu discret. 

Sagan5

 Progressivement, de sa plume aiguisée, Sagan craque le vernis, laisse émerger la vraie nature de chacun si peu différente finalement du commun des mortels. Certains personnages bien qu'agacants en deviennent attachants et on se surprend à les plaindre et à les comprendre.

Le roman se lit avec douceur, dans un style envolé aux descriptions qui sonnent justes et déclinent toute la gamme des émotions.

Subtil mélange de désespoirs et d'humour, de complots et d'amitié, de haines et d'amour, bref tout ce qui fait le sel de la vie. Un régal pour l'été...