delacourt

"L'écrivain de la famille", premier roman de Grégoire Delacourt, vient de sortir en poche. Un grand bonheur à 7 euros et donc I-N-D-I-S-P-E-N-S-A-B-L-E!!

L'histoire d'Edouard qui, à sept ans, écrit son premier poème, quatre rimes pas

Delacourt1

vraiment riches qui vont le porter aux nues et faire de lui l’écrivain de la famillle. Il devient un Rimbault en herbe, un Mozart de la littérature. Surtout car les mots de l'enfant apaisent les souffrances de sa famille ébréchée. Il alignera donc les phrases en prose ou en vers, même maladroitement, pour retrouver cet instant d'amour et d'admiration. Jusqu’au jour où il comprend que les écrits qui procurent affection, fortune et admiration ne se trouvent pas dans les romans. Faut-il dès lors changer son destin?...

Par petites touches impressionnistes, Grégoire Delacourt croque les décennies, celles des années 70 aux 90. Il décrit avec art les scenettes familiales et dresse une galerie de portraits faite d'humour, d'humeur, de tendresse, d'affection... Sans complaisance, il arrachera néanmoins, et malgré lui, quelques larmes d'émotion pure.

Si Edouard pense s'être trompé d'encrier, Grégoire, lui, pour notre plus grand plaisir, a trouvé la juste plume!