mailler1

Norman Mailer n'est pas seulement l'auteur récompensé deux fois du prix Pulitzer pour "Le Chant du bourreau" et "Les Armées de la nuit". Il est, dès le début des années soixante, une des personnalités les plus remuantes de la société américaine. Ses interventions, qu'elles fussent de nature politique sociale ou culturelle, ses prises de position fracassantes n'ont cessé de déconcerter, de déranger, parfois d'irriter, mais n'ont jamais laissé indifférent. 

mailler

 

Ce livre publié en France en 1985 rassemble quelques-uns des textes les plus marquants de cette "grande gueule"de la littérature made in USA. Fidèle à son image d'écrivain déconcertant, dont les idées et les prises de position dérangèrent l'Amérique des années soixante, celles de Kennedy et de Nixon, Norman Mailer excelle à promener son regard lucide sur le sexe, la religion, la politique, l'écriture, l'art, le succès, les médias, la télévision, le Watergate, la CIA, l'espionnage.

Il croise la route d'Ernest Hemingway, d'Henry Miller, de Truman Capote,... et éclaire en quelques lignes leurs oeuvres d'une lumière neuve. En filigrane, c'est un portrait fidèle de la crise intellectuelle et morale des Etats-Unis que dresse cette figure incontournable des lettres américaines.

De ces années-là sont réunis dans "Morceaux de bravoure"  de courts essais suivis d'une série d'interviews données par l'auteur entre 1962 et 1981.

Jouant avec un égal bonheur du style écrit et parlé, il fustige, sublime, flagelle d'une plume acérée tous les thèmes qui ont agité, et agitent toujours, notre société. De ces textes disparates, mais toujours traités avec talent, se dégage par touches successives un tableau de la société US du XXe siècle.

Rien n'échappe au regard toujours critique et parfois féroce de l'«énorme» Mailer. Une grande, une très grande bouffée d'oxygène, qui revigore et donne même le tournis. Un incroyable livre d'histoire(s)...