tuil

Voilà un petit bonheur qui m'est tombé entre les mains grâce à un libraire bienveillant du nom de Pascal. "Interdit" de Karine Tuil. "Cent-vingt pages d'humour et d'intelligence", me dit-il la fossette frétillante! Présenté comme cela, c'est assez rare que pour vouloir s'y arrêter....

L'histoire? Celle de Saül Weissmann un vieux survivant d'Auschwitz qui apprend, à l'aube de son mariage (qui n'est en fait qu'un arrangement car bon quand même une épouse ça coûte moins cher qu'une infirmière et si en plus elle-même provient d'une famille nantie pourquoi se priver même si elle est très laide, mais vraiment très très laide...), de la bouche d'un rabbin qu'il n'est pas juif selon la Loi de Moïse. What a shame!!!!

tuil1

Rejeté par les siens, Saül Weissmann se retrouve alors en proie à une véritable crise identitaire qui va faire surgir son double, issu de la négation de sa judéité.

Qui est-il réèllement? Est-ce la loi qui détermine son origine, son appartenance à une communauté ou son vécu? S'engage alors un dialogue difficile, subtil et surprenant entre ce juif et ce non-juif qui cohabitent en lui .

Karine Tuil explore avec un humour désopilant les arcanes de l'inconscient, du communautarisme, du fondement religieux; avec, en filigrane de ce court et brillant roman, la question de l'identité.

Bref, Un régal!