kumpfmüller

Des amours de Kafka, on connaît surtout l'incroyable passion qui le lia à Miléna et qui laissa des lettres merveilleuses reprises dans un sublime recueil (voir la XXVème heure, 15 mars 2012). Pourtant, quelques onze mois avant son décès, l'auteur du "Procès" connut une dernière et bouleversante histoire d'amour avec une jeune femme de 15 ans sa cadette...  D'une plume grâcieuse et délicate, l'écrivain allemand Michael Kumpfmüller, tissent les liens amoureux qui lièrent ces deux amants jusqu'au dernier souffle... 

kafkaNous sommes en juillet 1923, Franz Kafka accompagne sa soeur Elli à Müritz, une petite station balnéairede la Baltique. C’est là qu’il rencontre Dora Diamant. Il a 40 ans, il est gravement malade; elle a tout juste 25 ans et représente la vie dans toute son insolence. Ils vont s'aimer, d'un amour poignant qui relève moins de la passion que de l'aboutissement. Bravant sa faiblesse et l’hostilité parentale, il la rejoint à Berlin, où règne une atmosphère délétère: la république de Weimar est ébranlée par une crise économique sans précédent, les idées nazies progressent et l'antisémitisme est de plus en plus sensible. Sous la pressions des logeuses, Franz et Dora, tous les deux d'origine juive, déménagent d’une chambre à l’autre. Elle enchaîne les menus boulots, il écrit la nuit, l’inflation galope et l’argent manque. Mais ils sont heureux. Onze mois après leur rencontre, Kafka meurt dans les bras de Dora dans un sanatorium près de Vienne.

kafka1

Michael Kumpfmüller, qui s’est imprégné de ses journaux et de sa correspondance au point de se fondre dans l’âme et dans le style de l'auteur pragois, réinvente avec une rare justesse le point de vue de la jeune fille aimante et lucide qu’est Dora.

Un livre universel qui restitue certes une époque, celle de l'Allemagne des années 20 et de son foisonnement culturel mais aussi de sa réalité économique; surtout, voilà un roman somptueux, une véritable histoire d’amour qui nous révèle un visage peu connu de l'auteur de la "Métamorphose"