26 mai 2013

A l'encre russe, Tatiana de Rosnay

On se retrouve au bar d’un élégant hôtel Bruxellois, sis dans le haut de la ville. Elle est assise dans un canapé rouge de style baroque, et un léger mal au dos renforce encore son allure modiglianesque. Elle est vêtue simplement : jeans, une paire de bottes, chemisier blanc et petit pull gris… rien d’ostentatoire, juste une distinction naturelle soulignée par une discrète élégance. Posture droite,  jambes croisées, souple chevelure grise, visage angulaire et regard perçant; elle semble distante, absorbée par son i-phone.... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 16:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 mai 2013

Le Clan Pasquier, Georges Duhamel

Amateurs de saga, de secrets familiaux, de grande trame, de roman à la verve puissante, au souffle épique... voilà pour vous la réédition, chez Flammarion, de "La chronique du clan Pasquier". Tois volumes denses,  intenses, qui retracent en centaines de pages la grandeur et la décadence d'une famille, les Pasquier, issue du peuple et qui se hissera jusqu'à l'élite. L'histoire incroyale d'un père volage, d'une mère très sage et de cinq enfants. Cinq enfants follement aimés mais tellement différents: Joseph l'autodidacte,... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 12:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 mai 2013

Aurora, Kentucky - Carolyn D.Wall

Une évidence! Un livre incontournable! Une plongée en apnée dans l'Amérique profonde...  L'histoire? Nous sommes en 1938, dans le Kentucky marqué par la pauvreté, conséquence de la dépression, et le racisme profond. Olivia Harker, s'échine à tenir avec son petit-fils, William, l'épicerie héritée de son père et héberge sa mère à moitié folle. Seule consolation, son amour payé de retour pour William et la présence des loups descendants de ceux rapportés d'Alaska par son grand-père. Dans l'ombre, le sinistre Arnold Phelps et sa... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 08:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 mai 2013

La déchéance de mrs Robinson, Kate Summerscale

Nous sommes en 1844, Isabella Walker épouse en secondes noces l'ingénieur Henry Robinson avec qui elle s'installe à Édimbourg. Quelques années plus tard, sa route croise celle d'Edward Lane, brillant étudiant en médecine. De dix ans son cadet, il est marié à la fille de Lady Drysdale, qui tient un salon où elle reçoit les intellectuels de l'époque. Au fil du temps, ils nouent une correspondance. Isabella s'éprend de lui et rend compte de cette passion dans son journal intime. Nul ne connaît la réelle teneur de leur relation, mais... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mai 2013

La dernière conquête du major Pettigrew, Hélène Simonson

À Edgecombe St. Mary, en plein coeur de la campagne anglaise, amour courtois et tasse de thé sont de rigueur ! Mais quand un flegmatique major s'amourache d'une modeste pakistanaise, les langues se délient et les collets montés frémissent... Confrontés aux préjugés des villageois, ou le racisme ordinaire sévit tout autant dans les soirées privées que sur les bancs de messe, les obstacles pour leur amour seront nombreux... Avec sa galerie de personnages savoureux et son humour dévastateur, cette fable au charme fou se savoure... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 mai 2013

Avis de tempête, Susan Fletcher

Ce n'est pas un livre c'est… un rêve!! Et c'est Gérad Collard qui en parle le mieux.... "C'est l'histoire d'une petite anglaise, Moïra, intelligente, centre du monde, de son monde, qui vit au bord de la mer, dans la nature omniprésente. Elle s'y sent en sécurité, elle fait corps avec elle, vit à travers elle, n'existe que par elle. Elle a l'amour de ses parents, sa vie est un rêve parfumé par l'odeur des gâteaux et des feux de bois dans la cheminée. Puis un jour, tout bascule, apparaît une petite sœur. Tout explose. Plus rien... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 13:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

04 mai 2013

La première chose qu'on regarde, Grégoire Delacourt

Nous voilà face à un bien étrange objet, le nouveau Grégoire Delacourt "La première chose qu'on regarde". Un  bien étrange objet car, à l'instar d'un Flaubert, on a, lors d'une première lecture, l'impression que l'auteur a voulu écrire un livre sur rien.  Or, du rien surgit tout un monde, enfoui, larvé, peuplé de non-dits. En suivant les élans, les désirs, les murmures d'Arthur et Jeanine, Delacourt dévoile, en phrases simples et concises, les parcours de deux vies. Deux êtres, qui se sont cognés à l'existence, qui... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mai 2013

Et rester vivant, Jean-Philippe Blondel

« Depuis, quand on me croise, on compatit. On me touche le coude, on m’effleure le bras, on refoule des larmes, on me dit que c’est bien, que je suis courageux, que ça va aller, hein ? Je ne réponds pas. Je laisse glisser. Je continue d’enchaîner les longueurs dans ma piscine intérieure et je fais attention à ce que le chlore ne rougisse pas mes yeux». Avoir vingt-deux ans – et plus aucune attache. Rouler sur les routes californiennes. Vivre des rêves éveillés et des cauchemars diurnes. Comprendre que l’important,... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mai 2013

14, Jean Echenoz

Après sa fabuleuse trilogie de romans biographiques (Ravel, Zatopek et Tesla), Jean Echenoz revient pour notre plus grande délectation avec un roman époustouflant! 14 Livre en toile de fond la Première Guerre Mondiale et les illusions d'une époque. On y découvre une galerie de personnages dont un certain Anthime et son frère, tous les deux amoureux de la même femme qui attendra avec impatience l'heure de leur retour dans ce petit village vendéen. Mais voilà que la guerre est une affaire un peu plus sérieuse, un peu plus... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 04:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mai 2013

La tête en friche, Marie-Sabine Roger

À quarante-cinq ans, Germain mène une vie de brute paisible, retrouvant ses amis au bistrot la journée et dormant le soir dans une caravane au fond du jardin de sa mère. Son autre distraction : compter les pigeons du parc. C'est là qu'il fait la connaissance de la très vieille mais très pétillante Margueritte, grande lectrice devant l'Éternel. Leur rencontre sous l'égide de la lecture bouscule doucement leur vie, et Germain découvrira peu à peu par les livres le monde qui l'entoure. Racontant l'histoire d'une drôle d'amitié, ce... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 02:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,