ford

Canada, Richard Ford, Editions de l'Olivier

Incontournable que ce road-movie auquel nous convie l'Américain Richard Ford. L'auteur d'"Indépendance" renoue avec ses premières amours et conte l'histoire d'une fugue: celle d'un ado de 15 ans qui finit par découvrir des paysages rédempteurs où l'on pratique la chasse comme une quête spirituelle. Richard Ford peint avec un même talent les êtres et les paysages. Il impressionne par sa maîtrise et sa force narrative tout au long d'un mélodrame feutré qui traite magnifiquement de la solitude et de la douleur. On en sort le cœur serré, des larmes plein les yeux...

Un jour je m'en irai sans avoir tout dit, Jean d'Ormesson, Robert Laffont

jdo

Dans ce livre aux accents testamentaires, l'Eternel ferme les yeux pour revoir ses grands-parents qui résistaient, sous le tilleul, à la marche du temps, et enfourche un vélo pour aller visiter, dans une ferme familiale où il récitait des sutras en maniant la fourche, l'orphelin bouddhiste ramené du Bhoutan par sa tante. Il ne se fait pas à l'idée que le portable ait remplacé le chapelet, que Facebook soit une communion sans Dieu et que les langues meurent. Il confesse avoir aimé les femmes, la paresse, l'Italie et le plaisir, qu'il compare à «un jeune homme à qui la tête tourne».

Il regrette de n'avoir pas été un saint. Il doute que son oeuvre lui survive et l'âme, au corps. Il croit à Dieu, pas à la résurrection. Il écrit: «Ceux que nous aimions nous quittent. Nous quitterons ceux qui nous aiment.» Il n'en fait pas un drame, il en sourirait presque...

Toujours un bonheur que de se plonger entre les pages de cet homme pour qui "tout le bonheur du monde se trouve dans l'inconnu"

 

schmittperroquets

Les Perroquets de la place d'Arezzo, E-E Schmitt, Albin Michel

«Ce mot simplement pour te signaler que je t’aime. Signé : tu sais qui

Cette lettre anonyme trouble l’existence des riverains de la place d’Arezzo. Dans ce quartier élégant de Bruxelles, quel original, quel pervers, quel corbeau déguisé en colombe s’acharne à violer leur intimité ? Le message entraîne autant de promesses et d’attentes que de déceptions et de catastrophes, chacun l’interprétant à sa façon.

E-E Schmitt livre une fiction surprenante, exploration de l'érotisme et des relations de couple; sorte d'encyclopédie des désirs, des sentiments et des plaisirs...

La confrérie des chasseurs de livres, Raphaël Jerusalmy, Acte Sud

jerusalmy

Le roman de Raphaël Jerusalmy commence là où calent les livres d’histoire. François Villon, premier poète des temps modernes et brigand notoire, croupit dans les geôles de Louis XI en attendant son exécution. Quand il reçoit la visite d’un émissaire du roi, il est loin d’en espérer plus qu’un dernier repas. Rebelle, méfiant, il passe pourtant un marché avec l’évêque de Paris et accepte une mission secrète qui consiste d’abord à convaincre un libraire et imprimeur de Mayence de venir s’installer à Paris pour mieux combattre la censure et faciliter la circulation des idées progressistes réprouvées par Rome. Un premier pas sur un chemin escarpé qui mènera notre poète, flanqué de son fidèle acolyte coquillard maître Colin, jusqu’aux entrailles les plus fantasmatiques de la Jérusalem d’en bas, dans un vaste jeu d’alliances, de complots et de contre-complots qui met en marche les forces de l’esprit contre la toute-puissance des dogmes et des armes, pour faire triompher l’humanisme et la liberté. Palpitant comme un roman d’aventures, vif et malicieux comme une farce faite à l’histoire des idées, regorgeant de trouvailles et de rebondissements