ogawa

Bon, on va pas en faire des tonnes: ce livre est un régal! Au propre comme au figuré...

Lumineux, intelligent, plein d'humour, de secrets, de saveurs, de parfums, de découvertes, d'odeurs... Tous nos sens explosent à la lecture du "Restaurant de l'amour retrouvé", de Ito Ogawa. En bonus, la découverte d'un Japon inattendu, surprenant, déroutant, subjuguant!

L'histoire? En résumé, mais en gros résumé: celle de Rinco, 25 ans, qui un soir découvre l’appartement où elle vivait avec son petit ami indien totalement vide. Il l’a quittée, emportant avec lui les meubles, leurs économies, leurs rêves et surtout, les instruments de travail de la jeune cuisinière…

ogawa1Désormais sans le sou, Rinco est forcée de repartir de zéro. Sans même réfléchir, elle prend le bus pour son village natal quitté il y a dix ans, et rentre chez sa mère, mangeuse d’hommes excentrique. En chemin, elle réalise qu’elle a perdu sa voix, ce qui ne l’empêchera pas de se lancer dans son projet le plus fou : ouvrir un restaurant qui fait du bien aux gens, tout simplement.

Un roman court, à tiroirs, délicieusement dépaysant qui se lit d’une seule traite. Ito Ogawa sert son oeuvre d'une plume colorée, légère, pigmentée, délivrant un récit qui galope au ryhtme de son héroïne convaincue de ne plus avoir de temps à perdre. 

Bref, un régal à consommer sans modération pour les amateurs de gastronomie, de voyage, les déprimés, les accrocs de Top et Master chef, les fans de Lignac, de Jamie Olivier, ou plus simplement les amoureux du plaisir...