A l'heure où le Goncourt célèbre le roman populaire, et c'est tant mieux! Et je m'en réjouis! Félicitations à Pierre Lemaître que la XXVème heure avait soutenu dès sa parution, c'est vers un autre Goncourt que je vous emmène:

rouaud

Jean Rouaud pour "Les champs d'honneur". L'histoire personnelle de cet auteur se veut sans précédent. Breton, Jean Rouaud à 38 ans lorsque paraît son roman aux Editions de Minuit à l'automne 1990. L'homme à fait des études de Lettres et tient un kiosque à journaux dans Paris. Dès sa publication ce roman éblouit tant la critique que les lecteurs et se voit attribuer le prix de chez Drouant.

téléchargement (9)

Malgré ce succès fulgurant, l'homme a su rester simple, comme ses personnages. "Les champs d'honneur", c'est la déscription minutieuse, par le détail, des membres d'une famille, âgés pour la plupart, dont le narrateur retrace l'intimité de la vie quotidienne, humble et remplie, que la guerre de 14 a bouleversée. Rares sont ceux qui, comme Jean Rouaud, excellent à ce point dans l'esquisse des petits riens. Plongez dans l'incroyable description du périple de son grand-père au volant de sa Deux Chevaux, affrontant une terrible bourrasque, comme un capitaine affronterait une mer déchaînée... Effet garanti!

Dans ce roman merveilleux et attachant, Rouaud réussit l'exercice complexe d'une littérature exigeante, parfois très "so british classic", à la portée de tous et sans verser dans le pompeux et l'emmerdant. Grande chance que vous poursuiviez la lecture par "Des hommes illustres", la suite.... Bref, un régal!