téléchargement (78)

Un récit plein de vie et de verve sur les coulisses des grandes maisons anglaises, un voile levé avec gouaille sur les secrets quotidiens des artistocrates. Tel se révèle "Les tribulations d'une cuisinière anglaise" de Margaret Powel qui nous fait vivre, dans une langue comme celle qu'on cause, le "daily" des gens d'en-dessous. 

Dans l'Angleterre du début des années 1920, la jeune Margaret rêve d'être institutrice, mais elle est issue d'un milieu modeste et doit "entrer en condition". De fille de cuisine, elle devient rapidement cuisinière, un titre envié parmi les gens de maison. Confinée au sous-sol de l'aube à la nuit, elle n'en est pas moins au service de ceux qu'on appelle "Eux", des patrons qui ne supporteraient pas de se voir remettre une lettre par un domestique autrement que sur un plateau d'argent. Elle saura leur tenir tête et rendra souvent son tablier pour améliorer ses conditions de travail, jusqu'à ce qu'elle trouve enfin, sinon le prince charmant, du moins le mari qui l'emmènera loin des cuisines des maîtres.

Un témoignage teinté d'humour et d'acide qui inspira les séries "Downtown Abbey" et "Upstairs and Downstairs". A lire en parallèle de "Duchesse à l'anglaise" de Deborah Devonshire.