29 juin 2014

Clair de femme, Romain Gary

"Lorsqu'on a aimé une femme de tous ses yeux, de tous ses matins, de toutes les forêts, champs, sources et oiseaux, on sait qu'on ne l'a pas encore aimée assez et que le monde n'est qu'un commencement de tout ce qui vous reste à faire". Clac! Ca a fait clac... Et s'en est une de claque qui, en 170 pages, a chamboulé mon âme. Que le terme de chef-d'oeuvre se veut aujourd'hui galvaudé. Mais là, rarement il n'a été mieux approprié. Ce "Clair de femme" est un chef-d'oeuvre!   L'histoire? Celle de Michel et Lydia. Celle d'un... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 18:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 juin 2014

Virtuoso Ostinato, Philippe Carrese

  Une réelle découverte! Un roman noir, dur, puissant comme la terre où il ancre ses racines. Un livre sur la famille et ses secrets, un hommage tendu à la musique de Ravel à Elgar. Un conte sanglant. Un roman de boue, de tranchées et de guerre, de fascisme et de valeurs, d'amour et de désillusions...  L'histoire? Nous sommes en Italie, dans un hameau perdu de la montagne lombarde. En cette année 1911, Volturno Belonore règne en maître sur sa tribu et son village. Persuadé de détenir un filon de minerai inestimable sous... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 14:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 juin 2014

Le Complot Medicis, Susana Fortes

Passionnant! De la première à la dernière page. Un roman historique, un polar florentin, érudit, intrigant. Une plongée dans les arcanes du pouvoir, la cabale. Un voile levé sur les secrets qui animaient en ces temps du Quattrocento les ateliers des grands maîtres de la Renaissance. Que s’est-il passé exactement le 26 avril 1478? Qui a aidé Francesco de’ Pazzi à fomenter le complot contre Julien et Laurent de Médicis? 350 pages haletantes, une apnée dans la moiteure étouffante de Florence... L'histoire? Nous sommes dans... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 11:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 juin 2014

Sagan 1954, Anne Berest

Exercice difficile, brillamment réussi!, que cet enchevêtrement de vies entre une jeune fille fragile d'aujourd'hui, Anne Berest, et la jeune fille aventureuse d'il y a 60 ans, Françoise Sagan. L'auteure des "Patriarches" est en plein déboire sentimental lorsque le fils de Sagan lui demande de prendre la plume pour raconter sa mère. Mais pas la Sagan du mythe. Non! Celle d'avant la parution de "Bonjour Tristesse" et la folie qui s'en suivi. Deux époques donc... 1954. Françoise Sagan est une jeune fille de dix-huit ans comme les... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 10:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 juin 2014

Le tilleul du soir, Jean Anglade

La confrontation des mondes: les médecins de campagne, mais les vrais, ceux qui parcourent des kilomètres en voitures pour aller, avec leur valisette, dans les fermes isolées de cette campagne sauvage et profonde; la paysanne, mais la vraie, celle qui après la mort du vieux, le départ des enfants, est restée dans sa ferme entourée de bêtes, qui n'a d'autre horizon que son lopin de terre. "La vieillesse arrive brusquement, comme la neige. Un matin, au réveil, on s'aperçoit que tout est blanc". Et là, faut peut-être choisir... La... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juin 2014

Je ne renie rien, Entretiens 1954-1992, Françoise Sagan

Ca fuse! Ca virvolte! Les mots d'esprit s'entrelacent, les confidences aussi. Toute à la fois polissonne, sérieuse, grave, caustique, amusante... Sagan se livre dans "Je ne renie rien", recueil d'entretiens de 1954 à 1992.  « Si tout était à recommencer, je recommencerais bien sûr, en évitant quelques broutilles : les accidents de voiture, les séjours à l’hôpital, les chagrins d’amour. Mais je ne renie rien. Mon image, ma légende, il n'y a rien de faux là-dedans. J'aime les bêtises, boire, conduire très vite. Reste qu'il y a... [Lire la suite]