gary

Un bonheur. Merveilleux. On touche au sublime dans ce dernier roman de Romain Gary, sans doute le plus abouti. Roman absolu guidé par une plume crystalline, limpide, étincelante. Gary livre, avec les "Cerfs-Volants", un ultime message d'espoir avant de disparaître peu de temps plus tard.

L'histoire? Celle d'un amour fou! mais contrarié par la grande histoire... entre Lila, jeune aristocrate polonaise, et Ludo, garçon normand doté d'une fabuleuse mémoire. Entre le normand de Cléry et la polonaise de grande famille, une relation toute aussi fulgurante que délicate, pourtant à priori vouée à l’échec. Lila trouve du plaisir auprès de son «caprice français» et ne manque pas de tirer les bonnes ficelles pour le maintenir près d’elle. Lui, a un petit grain de folie, comme tous les membres de sa famille. Alors que son oncle, Ambroise Fleury, son tuteur, fabrique de magnifiques cerfs-volants toute la journée et prône le pacifisme, Ludo est encombré d’une mémoire «historique». Des jeux cruels de l’enfance à la résistance, tout aussi marquée par le secret, l’histoire progresse malgré l’éloignement. La folie de Ludo le sauve des Allemands et conduit ainsi tout le récit à travers la guerre. La force de la mémoire, si poétique, conduit elle à la victoire.

gary1

Et Gary de décrire avec une parfaite justesse le caractère de chaque protagoniste, de livrer une réflexion humaniste sur l'horreur, de conter une grande aventure dont le suspense et la tragédie ne laisse jamais indifférent. Ce roman est un hymne à l'espoir, au courage et à la mémoire.

En filigrane, la fidélité à soi et à l'enfant qui en nous sommeille... De cette fidélité naît d'ailleurs l'unique possibilité de redemption, de pardon. Bref, un régal!!