29 novembre 2014

Les singuliers, Anne Percin

Enooooooorme coup de coeur de la XXVème Heure en 2014. Indispensable! Incontournable! De la haute-voltige! Une plongée dans la fin du XIXème, au coeur des impressionnistes, de l'expositionn universelle, de la naissance de la photographie... "Les singuliers" se révèle un roman flamboyant, passionnant, émouvant, érudit, jamais em... L'histoire? Nous sommes à Pont-Aven, été 1888, où se croisent des peintres de tous les pays animés par la volonté de changer l'air du temps, de se rebeller contre l'académisme ambiant. Ils veulent sortir,... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 novembre 2014

Interview en public de la XXVème heure: Catherine Locandro

Conversation en public avec Catherine Locandro. Un joli moment de délicatesse et de sincérité. Une exploration des thèmes qui traversent son oeuvre: la famille, le poids du secret, la quête des origines, l'amour, les "hasards objectifs", le pays de Calabre, l'enfance... Bref,un régal! "Il ne sait pas combien de fois il a relu l'article de La Repubblica. Il ne se souvient même pas de s'être assis, pourtant il occupe l'une des tables près du comptoir. Il relève la tête pour répondre par la négative au serveur qui lui... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 novembre 2014

La décision, Britta Böhler

Trois jours dans la vie de Thomas Mann. Trois longues journées durant lesquelles le doute va s’emparer du grand écrivain. En 1933, il quitte l'Allemagne pour passer des vacances en famille à Arosa, en Suisse, et voilà que son pays s'effondre : l'incendie du Reichstag, dissolution du Parlement. Que faire? Rentrer et reprendre son manuscrit, " Joseph ", ou s'installer à Zurich? Thomas Mann a déjà écrit l'essentiel de son œuvre et il a été couronné d'un prix Nobel. Pendant deux ans, il louvoie, se berce d'illusions. Mais tout le monde... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 15:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 novembre 2014

Le cercle des femmes, Sophie Brocas

Véritable dentelle littéraire tissée autour d'un secret de famille... "Le cercle des femmes" conte avec délicatesse, finesse et intelligence, quatre générations de femmes réunies durant quelques jours à la campagne à l’occasion des funérailles de leur aïeule. Le temps d'un deuil, elles partagent leur intimité. Mais la jeune Lia découvre par inadvertance un secret de famille jalousement gardé pendant soixante ans. Ces révélations risquent-elles de déclencher un cataclysme au sein de cette attachante tribu? Lia saura-t-elle... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 novembre 2014

La fin de la jalousie, Marcel Proust

Y a vraiment pas de mal à se faire du bien et à 2 euros, en plus! Pourquoi s'en priver... car c'est un réel bonheur que de plonger dans ce petit opuscule Folio qui compile quatre nouvelles reprises sous le titre "La fin de la jalousie". Cent pages de pur plaisir! L'histoire? Profondément épris de la belle Françoise Seaune, Honoré de Tenvres s'émeut sans cesse de cet incroyable amour. Jusqu'au jour où on lui dit qu'elle a la réputation d'être une femme facile. Bouleversé, il découvre brutalement les tourments de la jalousie…... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 13:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 novembre 2014

Café Lowendal & autres nouvelles, Tatiana de Rosnay

Dans cette dizaine de nouvelles, la romancière fait preuve de brio dans l'art de conter court, rapide, efficace.  Solitude, obsession amoureuse, désenchantement… Tatiana de Rosnay égrène les histoires de personnages un peu perdus, en quête de frissons ou d'affection. Écrivains en crise, couples en plein désarroi, jeunes gens avides... tous voient un jour leur vie basculer. Pour le pire ou pour le meilleur. On y retrouve la petite musique de Tatiana de Rosnay qui évoque si bien le timbre un peu fêlé de la mélancolie. ... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 novembre 2014

Oblomov, Gontcharov

Voilà un original! Un pas comme les autres, un farfelu, un excentrique, d'un genre particulier... Un oisif. Un de ceux qui pensent que la position allongée demeure la plus propice à la réflexion. Un homme qui érige la paresse au rang d'idéal .  Oblomov ? Aussi emblématique en Russie que Don Juan, Don Quichotte ou Faust pour le reste du monde, ce mythe à même inspiré un néologisme : l’oblomovisme. Une manière d’être, de penser, d’imaginer et surtout de patienter. En un mot, une manière slave de vivre. Oblomov, dans le... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 10:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,