waberi

C’est un  chat. Un chat soufi qui, sous la forme d’une parabole, conte l’histoire d’un homme hors-norme. Une légende pour une icône. Gil Scott-Heron ! Bluesman, chanteur, poète, écrivain… sous une beauté envoutante, se révèle l’un des grands symboles de la culture afro-américaine. En choral, l’auteur explore les arcanes d’une vie arborescente faite de troubles, de musique, de mots, de maux, de fantômes,  d’alcool, de coke, d’héro, d’Eros, de héros…

scott-heron

Les années 70, sur les routes du Mississippi, du deep south, du blues made in Chicago aux trottoirs de Harlem, c’est toute une Amérique qui se  dévoile sous les traits de cet artiste pluriel, jamais singulier, militant pacifiste de la « Black cause » dont sa chanson « The revolution will not be televised » deviendra l’hymne.

De sa plume cristalline,  Abdouraman A. Waberi, traverse en forward et  rewind  le labyrinthe invisible d’un homme qui «savait pousser toutes les portes, qu’elles donnent sur le perron du paradis bleu ou sur le parvis de l’enfer. Une fée s’était penchée sur son berceau. Elle était belle, radieuse. Divine et éternelle aussi», P. 41

Passionnant, intelligent, une plongée dans l’âme humaine, un voyage dans l’histoire made in USA. Bref, un régal !

The Revolution Will Not Be Televised- Gil Scott Heron