guenassia

Voilà un grand, très grand, roman d’aventure! 

La plume trempée dans l'encrier de Dumas, Jean-Michel Guenassia signe une nouvelle réussite. Avec passion, souffle, puissance et une forme de nostalgie, l'auteur conte Tom Larche, dit Trompe-la-mort. Un personnage au sang mêlé, qui, des intouchables de New Dehli aux club select de Londres, de l'Irlande à l'Irak, mènera une vie d'aventurier, d'amoureux, de combattant... En quelques lignes, Jean-Michel Guenassia tisse la toile d'une fresque picaresque, véritable page-turner, dont le lecteur sortira essoufflé, emplit de mille vies, heureux, étourdit, émerveillé.

L'histoire? Celle de Tom Larche, donc, un immortel écartelé entre deux cultures: celle de sa mère, indienne, et celle de son père, ingénieur anglais. A l'aube de ses dix-huit ans, il s'engage dans les Royal Marines où il se révèlera une sorte de surhomme, un miraculé capable d'échapper au pire. Mais c’est au retour à la vie civile qu’il va finalement se confronter à sa propre histoire dont il explorera le labyrinthe jusqu'à son Inde natale. Traversant les continents et le temps, décortiquant l'amour fragile, disséquant l'ambiguïté des rapports père-fils, l'auteur du "Club des incorrigibles optimistes" confronte quête des origines, cicatrices d'enfance, amour(s), retour aux racines.

guenassia1En filigranes de la torpeur, des turpitudes du monde, il s'interroge sur la chance et l'inattendu, ce hasard dont il perçoit la réalité, à l'inverse d'Eluard qui ne voyait que des rendez-vous. L'art de Guenassia réside dans l'épissure, l'entrelacs de la Grande et la petite histoire, explorant les tréfonds de ce qui fait la condition humaine: l'âme, la liberté, la trahision, la passion...

Quelque 400 pages où Guenassia célèbre le présent, balaye le passéisme, convoque l'intense pour créer le fantasme de l'éternité. Une odyssée que conclut une pensée de Montaigne "Je sais ce que je fuis et non pas ce que je cherche". Bref, Un régal!