rosnay1

"Daphné détestait l'idée qu'un jour on puisse dévoiler ses secrets. C'est pourtant ce que j'ai fait. J'espère que de là-haut, elle me pardonne", confie, avec une forme de timidité qu'on ne lui connaît guère, Tatiana de Rosnay... Et certainement Daphné du Maurier de lui répondre "Ce sont nos choix qui définissent ce que nous sommes vraiment; surtout si l'amour en est le guide". Elle qui s'est affranchie des conventions, aimait transgresser, n'aurait en rien blâmé Tatiana. Peut-être même la remercie-t-elle d'avoir enfin éclairé la Femme et l'Ecrivain qu'elle était réellement. Car "s'il est dans le destin de chacun d'apercevoir un jour, un visage qu'il ne pourra plus jamais oublier", c'est sous la forme d'un livre que celui de Daphné du Maurier c'est présenté à Tatiana de Rosnay, à l'âge de 11 ans, marquant à jamais l'enfant qu'elle était, déterminant son avenir. Et l'auteure d'"A l'encre russe" de livrer avec cette biographie, son meilleur roman! 

"Manderley for ever" ou un voyage passionnant sur les traces d'un immense écrivain, Daphné du Maurier. "Rebecca", "Les oiseaux", "L'auberge de la jamaïque", "Le bouc émissaire"... autant de succès qui ont marqué le XXème siècle. Une plongée dans l'univers clandestin de cette femme, connue de tous, incroyable best-seller, et dont l'âme pourtant demeura terra incognita

rosnay3

Biographe ou romancière de Daphné?*

"Je ne voulais pas d'une biographie classique, historique. Il en existe déjà sufisament. Mon objectif: comprendre comment est-elle devenue cette incroyable romancière. Il fallait que le lecteur visualise Daphné, sa démarche si particulière, son visage magnifique doté d'un menton volontaire et d'immenses yeux bleus, sa voix mélodieuse, sa personnalité très attachante, son parfum si spécifique... J'ai donc mis mes pas dans les siens. Ce livre,  je l'ai écrit comme un roman même si je n'ai rien inventé!" 

rosnay4

Vous racontez Daphné, au travers des lieux qui ont hanté sa vie

"Elle était totalement imprégnée par les endroits, les maisons. Il m'a semblé que là se trouvait le bon angle pour la raconter. Je me suis placé devant chaque demeure qu'elle a aimée et je l'ai décrite telle qu'elle est aujourd'hui. Ensuite, je remonte le temps pour retrouver Daphné. Au travers des sites, je dresse le portrait d'un écrivain, certes, mais surtout celui d'une femme..."

Clin d'oeil à Modiano?

"Bien vu..."

du Maurier, l'inverse d'une auteure romantique?

"L'opposée! Elle a d'ailleurs souffert toute sa vie d'être considérée comme tel, voir un écrivain à l'eau de rose. Alors que ses romans sont noirs, macabres, effrayants. C'est d'ailleurs ce qui les rend passionnants".

rosnay5

L'écriture, la voie de l'émancipation?

"Elle a toujours chercher l'indépendance, la liberté, l'autonomie dans ses choix...Et, bien entendu, écrire lui offrait cette indépendance tant morale que financière"

Une femme de transgression?

"Elle a eu une enfance choyée, dorée, de l'argent, de belles maisons, de beaux voyages... Mais ce quelle voulait au-delà de tout - et voilà qui est encore plus surprenant pour une jeune fille née en 1907- c'etait s'affranchir. Elle avait une fascination pour l'interdit, le clandestin, le secret. On retrouve cela dans sa vie mais aussi dans ses livres où elle présente des personnages libres, séducteurs... Elle cultivait les liaisons dangereuses et les transposait dans ses romans"

Aussi et surtout une grande amoureuse...

"Ah oui! Elle a eu des amours multiples et pluriels. Hommes et femmes ont conquis son coeur... Mais son plus grand amour reste une maison, Menabilly, qui lui inspira Manderley. Il faut imaginer cette femme caressant les murs de cette demeure. Ce fut une passion dévorante au point qu'elle en troubla l'équilibre familial. Mais de cet amour fou sont nés la plupart de ses livres. Le départ forcé de Menabilly en 1969, suite au décès de son mari, à sonner le glas d'une vie heureuse; le tocsin de la déchéance. A partir de ce moment, elle n'a plus pu écrire. Sa muse avait disparu."

Cet ouvrage marque une étape dans votre parcours d'écrivain.

"Jamais un livre n'a été aussi important pour moi. Plus qu'une étape, il est une forme d'aboutissement, l'arrivée sur de nouvelles terres fertiles..." 

rosnay2

Une biographie passionnante, le roman d'une vie. L'intime et l'absolu d'une femme hors norme, inclassable, flamboyante et secrète, au coeur d'un siècle en perpétuel mouvement.

Face à Manderley, Rebecca de penser: "Je crois que l'heure de l'épreuve sonne dans toutes les existences. Nous avons tous notre démon particulier qui nous chevauche et nous tourmente et il faut bien finir par le combattre". Et peut-être Tatiana de Rosnay de débuter son propre parcours... d'écrivain, affranchie et, cependant, plus proche que jamais de Daphné. 

Un régal!

Extrait

Daphné regarde les vagues se briser sur la falaise. Elle ouvre la fenêtre, respire l'air salé de la mer. Cela lui fait du bien, quelques instants. Mais la douleur revient, lancinante. Un romancier qui n'écrit plus est une entité sans vie. Un mort vivant.

*copyright photo:  Charlotte Jolly de Rosnay