mccann

Le roman qui a révélé Colum McCann. Une superbe évocation de New York tout au long du XXe siècle. Une plongée dans le ventre de la ville. Un hommage aux parias, aux abandonnés,...Une totale réussite!

New York, 1916. Des terrassiers creusent les tunnels du métro sous l'East River. Des noirs, comme Nathan Walker, venu de sa Géorgie natale, des Italiens, des Polonais, des Irlandais... Pendant les dures heures de labeur dans les entrailles de la terre, une solidarité totale règne entre eux. Mais, à la surface, chacun garde ses distances, jusqu'au jour où un accident spectaculaire établit entre Walker et un de ses compagnons blancs un lien qui va sceller le destin de leurs descendants sur trois générations.

Manhattan, 1991. Sous le bourdonnement trépidant de la ville, un certain Treefrog, qu'un secret honteux a réduit à vivre dans ces mêmes tunnels, endure les rigueurs d'un hiver terrible, aux côtés d'autres déshérités réfugiés dans ce monde obscur. Soixante-quinze ans séparent Nathan Walker de Treefrog, soixante-quinze ans marqués par le racisme, la pauvreté, les tabous sociaux et les bonheurs furtifs. Deux récits, d'abord parallèles, qui vont finir par se rejoindre et s'entrecroiser pour former une seule et même histoire d'amour et de rédemption.

colummccann

McCann cultive le paradoxe jusque dans son style tant minimaliste que romancé, prosaïque qu'utopique. Grâce à des descriptions précises et réalistes, l'auteur sollicite l'ouïe, le toucher, l'odorat et nous entraîne avec fluidité dans un monde fait de ténèbres.

Roman choral où Colum McCann impose un univers romanesque d'une rare puissance, révèle une prose d'une rude et lumineuse Beauté. Un excellent roman envoûtant, captivant, intense. Une galerie de personnages puissants. Une hymne à l'humanisme. Bref, un régal!