behrens

Puissante, enivrante,... voilà une grande épopée américaine portée par le souffle d'une plume fluide et enlevée. Peter Behrens convoque, avec les O'Brien, la joie, la passion, la colère, la peur, l'amour, le chagrin... Tous ces sentiments qui font la vie et l'Histoire. 

Nous sommes en 1887, Canada. Élu chef de famille à la mort de son père, le jeune Joe O'Brien rêve de fuite. Parti à la conquête de l'Amérique et de ses chemins de fer, il épouse Iseult, une riche héritière, et établit son clan. Joe veut réussir, mais dans le roulis de l'Histoire – guerres, crise de 1929, mutations –, il ne pourra compter que sur sa soif d'en découdre et sur l'amour des siens... Un homme, une famille, un siècle : guerres mondiales, années folles, crise de 1929, prohibition..., Les O’Brien conjugue la biographie d’un homme exceptionnel, d’un mariage, d’une famille, avec l’histoire extrêmement bien documentée d'une Amérique en pleine mutation.

behrens1

Conteur exceptionnel, Peter Behrens déploie une épopée moderne dans la tradition du grand roman américain. Une saga familiale passionnante. Il y a du Thomas Mann chez Behrens qui inscrit Les O'Brien dans la lignée des Buddenbrook, made in USA. 

Une totale réussite donc pour ce second opus qui impresionne autant que La Loi des rêves -premier roman de l'auteur- cette histoire terrible d'immigré irlandais fuyant la misère, la grande famine de 1846, et l'oppression.

Un bonheur de lecture. Bref un régal!