ppm_medias__image__2016__9782226328755-x

Nouveau coup de force de Jean-Michel Guenassia! Si l'auteur du "Club des incorrigibles optimistes" livre un roman plus intimiste, sorte de biographie fictionnelle, il confirme son talent de conteur conjuguant l'intime et l'absolu, la particule et l'universel.

Nous sommes en 1890 à Auvers-Sur-Oise. C'est l'été. Le docteur Gachet accueille sur recommandation, un peintre précédé d'une réputation sulfureuse, que l'on dit perturbé et complexe, ami des impréssionnistes. L'homme n'est autre que Vincent Van Gogh. Dans l'ombre de cette demeure, Marguerite Gachet, 19 ans, qui ne rêve que de dessin, d'Amérique et de liberté. Elle qui se voit destinée à un mariage bourgeois, savamment orchestré par son père, tombera éperdument amoureuse de cet homme bourru, radical, sans manière, dévoré par son art... Fascinée, elle le veut. Lui succombe à la tentation de cette jeune fille fraîche, enthousiaste, raffinée, mais ne veut surtout pas s'encombrer d'une compagne qui lui réclamerait une vie rangée. Seule sa peinture a une place dans son existence marginale et bohême.

De sa plume fluide, ourlée, Jean-Michel Guenassia nous conte Marguerite, certes, mais surtout Vincent. Pas Van Gogh, non! Vincent. Ce moins que rien, qui ne vend pas une toile, dont la dèche est le quotidien, honni par les bien-pensants de l'époque mais qui se révèle une sorte d'esthète, humaniste et cultivé, avant-gardiste, moderne, curieux juqu'à l'obsession. Et l'auteur de dresser au passage un portrait au vitriol du docteur Gachet, petit personnage de province, envieux, pingre, calculateur, à l'esprit étroit, dénué de bon goût. En filigrane: le 19ème et ses révolutions, la condition de la femme... surtout, l'idée que Vincent ne s'est probablement pas suicidé. 

L'auteur nous plonge avec maestria dans l'âme d'une époque, de ses personnages. Convoquant l'amour et la création, la liberté et le destin, confrontant l'histoire à l'Histoire, Jean-Michel Guenassia emporte son lecteur sur les rivages d'une littérature qui épouse grâce et intelligence. Une totale réussite. Bref, un régal!