ob_399a37_le-bal-mecanique

INCONTOURNABLE ! Un siècle, une famille, l’Art et le temps.

Nous sommes un soir de 1929 et la prestigieuse école du Bauhaus, à Dessau, donne un bal costumé. C’était avant que les nazis ne dévorent l’Europe, c’était un temps où l’on pouvait encore croire au progrès, à l’Art et au sens de l’Histoire. Pendant ce bal, une jeune femme, Magda, danse, boit et aime.

Quel rapport avec Josh Shors, animateur à Chicago d’une émission de téléréalité dont le succès tapageur mêle décoration d’intérieur et thérapie familiale ? Quel rapport avec son père, Carl, peintre oublié qui finit sa vie à Saint-Paul-de-Vence, hanté par les fantômes de la guerre de Corée et les mensonges d’une enfance déracinée ? Quel rapport avec Cornelius Gurlitt, cet homme discret chez qui on a découvert en 2012 la plus grande collection d’art spoliée par le IIIe Reich ? Quel rapport avec le marchand d’art Theodor Grenzberg, qui poursuit sa femme, Luise, dans la folle nuit berlinoise ? Quel rapport avec Gropius, Klee, Rothko, Marx, Scriabine, l’obsession de la résilience et Ikea ?

Un roman choral ambitieux, curieux, intelligent, sensible...

A travers ses mots (ou maux), Yannick Grannec se révèle grande architecte en orchestrant brillamment l'art en général: l'art d'être ou ne pas être soi en particulier, l'art de la manipulation, l'art de la guerre intime ou collective, l'art de bouger les meubles au propre comme au figuré.... Du grand art afin de mettre en lumière le chaos familial qui est notre trame commune.

Pascal Laurent

Filigranes Corner

Avenue Louis Lepoutre 21, 1050 Bruxelles