16 avril 2017

Cher visiteur, La XXVème heure est ce moment de grâce, où tout est naturel, où le présent se veut indicatif sans être conditionnel... et cet instant révèle des terres fertiles, entre le jour et la nuit, au rythme des mots, des phrases... du livre qui nous accompagne. Déjà hier s'est fondu parmi les ombres du passé, demain n'a pas encore surgi du futur. Vous avez découvert un espace intermédiaire où les affaires de la vie ne font pas intrusion; où l'instant fugitif daigne s'attarder pour devenir un vrai présent; un  lieu où le... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 11:25 - Commentaires [14] - Permalien [#]

16 avril 2017

Les enfants de choeur de l'Amérique, Héloïse Guay de Bellissen

C'est l'histoire de deux personnages qui vont se faire une promesse sans se connaître, autour d'un livre "L'attrape-coeurs" de Salinger. C'est un portrait de l'Amérique avec ses fantômes en filigrane. Roman choral, construit en quatre mouvements, tels les quatre composantes de notre coeur. C'est donc une tragédie versus antica qui annonce le pire, qui se révèle une prophétie... Nous sommes en 1980, à quatre mois d’intervalle, Mark David Chapman assassine John Lennon et John Hinckley tire à bout portant sur Ronald... [Lire la suite]
06 avril 2017

La chronique de Pascal: Romain Gary s'en va-t-en guerre

Avant d’inventer Émile Ajar, Romain Gary s’est inventé un père. Bâtissant sa légende, l’écrivain a laissé entendre que ce père imaginaire était Ivan Mosjoukine, l’acteur russe le plus célèbre de son temps. La réalité n’a rien de ce conte de fées. Drame familial balayé par l’Histoire et fable onirique, Romain Gary s’en va-t-en guerre restitue l’enfance de Gary et la figure du père absent. Avec une émotion poignante, le roman retrace vingt-quatre heures de la vie du jeune Romain, une journée où bascule son existence. Après Les... [Lire la suite]
01 avril 2017

Les grands romans, Sandor Marai

Reconnu comme l'un des plus grands auteurs de la littérature hongroise et comme un maître du roman moderne, Sándor Márai (1900-1989) s'inscrit dans la lignée de Stefan Zweig. Observant avec nostalgie une civilisation européenne sur le point de s'éteindre, il n’a eu de cesse de témoigner d'un monde finissant. Pendant ses années d’exil (1948-1989), son œuvre tomba dans l’oubli. Elle fut redécouverte dans les années 1990, notamment avec Les Braises, et connaît depuis un succès considérable dans le monde entier. Le présent volume... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 10:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 avril 2017

Le séducteur, Jan KJÆRSTAD

Attention, chef-d'oeuvre! Un régal. Un ovni venu de Norvège... Le séducteur se révèle une incroyable plongée dans l'existence d'un homme et de tous hommes. Indispensable! Qu'est-ce qui relie les grands et les petits événements d'une existence ? Sommes-nous définis par les milliers d'histoires qui composent notre vie ou par un instant crucial où tout se décide presque malgré nous ? Jonas Wergeland, lui, a connu une destinée éblouissante, entre excentricités, curiosités et dangers. De son enfance aux abords des fjords... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 10:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 avril 2017

La Petite Librairie, Tome VII

Nouveau chapitre de La petite Librairie, la meilleure émission littéraire du PAF et de la toile... Comment parler des livres sans se prendre la tête ou la littérature dans tous ses états. Retrouvez les chroniques de Gérard Collard, Fred, Marie, Jean.... et... votre serviteur.
Posté par didier debroux à 09:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,