Jours brûlants à Key West, Brigitte Kernel

9782081411234 (1)

Nous sommes en 1963. Au seuil de sa dernière demeure, Frank Merlo, amant de Tenessee William, décide de raconter deux semaines à Key West en 1955. Deux semaines, sous une canicule d'enfer, où se croiseront trois géants de la littérature: Tennessee William, Carson McCullers et... Françoise Sagan. Deux semaines durant lesquelles, un trouble s'inocule entre ces trois monstres sacrés.

Brigitte Kernel parvient, avec brio, à décortiquer la psychologie de ces trois personnages (quatre avec Frank Merlo). Elle impose par touches successives une tension crescendo où s'entrelacent intimité, sensualité, amours pluriels. De sa plume aiguisée, elle crée un environnement loin des cartes postales, où les coraux sont empreints de monstres et de légendes. C'est aussi, et surtout, un roman, un grand roman, sur la littérature et la nécessité d'écrire. Passionnant. Bref, un régal!

Céleste et Sagan, Pour l'amour de Proust, Jean-Claude Lamy

9782226402486-j

Nous voici plongé dans une conversation imaginaire entre Céleste Albaret, la gouvernante et confidente de Marcel Proust, et Françoise Sagan, grande admiratrice du romancier, qui a trouvé son nom de plume dans La recherche et qui avoue lui devoir tant. Une autre manière de découvrir Sagan et de comprendre Proust. Jean-Claude Lamy parvient avec finesse à créer un dialogue inventé où tout est vrai. Point nécessaire d'être un connaisseur de ces deux auteurs pour se laisser porter par l'intelligence de la conversation. Surtout, ce tête à tête hors du temps révèle deux femmes qui vont se rencontrer, se reconnaître, à travers leur maître. Un régal!

 

 

Le bon coeur, Michel Bernard

005248681 (1)

Nouveau coup force de Michel Bernard que nous avions déjà célébré pour son roman "Deux remords de Claude Monet". Le voici donc de retour avec "Le bon coeur" où il donne vie et lumière à... Jeanne d'Arc. Sujet "casse-gueule"? Certes! Mais l'auteur d'en sortir avec brio. De cette histoire, dont on croit tout connaître et qui a fasciné le monde entier, il en explore les chemins escarpés qui ont mené cette jeune paysanne jusqu'aux sommets. Un parcours jalonné de rencontres multiples. Ce n'est pas la révélation qui est ici disséquée, mais le comment. Comment Jeanne a-t-elle fait pour convaincre à chaque étape de lui donner les moyens de remplir la mission qu'elle s'est donnée? Comment sa personnalité s'est-elle construite?  Sans doute s'est-elle réalisée par le verbe qui, au-delà de l'action, s'est révélé verbe poétique et dès lors éloquent face au langage politique, intellectuel, abscons de l'Eglise et des gouvernants. On se laisse emporter par la plume limpide, cristalline, de Michel Bernard qui conjugue notre respiration à celle de Jeanne, qui marie les battements de nos coeurs à ceux de la petite fille des campagnes.  Et l'objectif du romancier de nous restituer la vie, dans sa simplicité, de cette jeune femme au prodigieux destin. Et l'écrivain de réveiller chez le lecteur l'émotion fragile du sentiment de l'aimer. Bref, un régal! 

Vie de David Hockney, Catherine Cusset

product_9782072753329_195x320

Une plongée dans la vie d'une légende de la peinture contemporaine. Un hymne à la liberté d'être et de faire. La force dêtre et d'assumer ce qui nous a construit... Bref, Catherine Cusset réussit, dans un style ciselé et remarquable, à nous faire rencontrer David Hockney dans son génie (pas toujours reconnu), dans son époque (dont le virus est ultra présent), dans sa vie (dont l'humour et la dérision ne sont jamais absents). Un roman lumineux! Un roman où tout est vrai mais où trône l'intuition d'une auteure qui excelle dans l'autopsie des sentiments.

Né en 1937 dans le nord de l’Angleterre, David Hockney a dû se battre pour devenir un artiste. Il a vécu entre Londres et Los Angeles, traversé les années sida et secoué le monde de l’art avec une vitalité et une liberté que n'ont entamées ni les chagrins amoureux, ni la maladie, ni les conflits, ni le deuil. 

C'est donc l'histoire d'un p'tit gars qui va conquérir le monde en le peignant. C'est l'Angleterre, la profonde, qui rencontre l'Amérique de la côte ouest. Un portrait intime, émouvant, habité. Flamboyant! Magnifique! Et Catherine Cusset de creuser en toute discrétion son sillon dans le paysage littéraire. Bref, un régal!

La mise à nu, Jean-Philippe Blondel

9782283030226 (1)

Bon, Jean-Philippe Blondel c'est le prince! Pas un roman que La XXVème heure n'a pas aimé! Et là encore de nous séduire avec "La mise à Nu" qui, d'une plume personnelle et délicate, analyse avec finesse ce moment délicat de la remise en question.

L'histoire? Celle de Louis Claret, un professeur vieillissant qui habite en province. Séparé de sa femme depuis quelques années, ses filles vivant désormais des vies très différentes de ce qu’il avait imaginé, il se laisse bercer par le quotidien. C’est sans réfléchir et pour remplir une soirée bien vide qu’il se rend au vernissage d’une exposition de peintures d’Alexandre Laudin - un ancien élève, jadis très effacé mais devenu une célébrité dans le monde artistique. Il ne se figure pas un seul instant à quel point ces retrouvailles avec Laudin vont bouleverser sa vie. La Mise à nu parle de ce qu’on laisse derrière soi, au bout du compte. Des enfants. Des amis. Des livres ou des tableaux... Jean-Philippe Blondel excelle dans l'art de l'impressionnisme du quotidien, du vivant. De sa plume intimiste, il ourle les phrases pour conter le charme délicieux d'une certaine mélancolie. Délectable, gracieux, subtil. Bref, un régal!