ob_dbfc0a_une-longue-impatience

Ce soir-là, Louis, seize ans, n’est pas rentré à la maison. Anne, sa mère, dans ce village de Bretagne, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, voit sa vie dévorée par l’attente, par l’absence qui questionne la vie du couple et redessine celle de toute la famille. Chaque jour, aux bords de la folie, aux limites de la douleur, Anne attend le bateau qui lui ramènera son fils. Pour survivre, elle lui écrit la fête insensée qu’elle offrira pour son retour. Telle une tragédie implacable, l’histoire se resserre sur un amour maternel infini. Avec Une longue impatience, Gaëlle Josse signe un roman d’une grande retenue et d’une humanité rare, et un bouleversant portrait de femme, secrète, généreuse et fière. Anne incarne toutes les mères qui tiennent debout contre vents et marées.

"Anne s'est mariée, elle a un fils : Louis. Elle s'est remariée à Étienne, pharmacien, qui l'attendait depuis longtemps. Deux enfants sont nés. Nous sommes à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Anne semble heureuse, peut-être qu'elle l'est. Jusqu'au départ de son fils Louis à la suite d'une altercation avec son beau-père. L'enquête de la Police ne donne rien et l'attente commence, mais Anne croit que Louis va revenir. Cet espoir lui permet de tenir debout. Elle lui écrit en espérant le revoir bientôt, lui promet une belle fête pour son retour. Elle attend. Va au port. Questionne.

Son attente lui permet de rester vivante.
Il le faut. Anne est femme et mère avant tout.
ROMAN RARE. BIJOU S'IL EN EST !"

D2IZOAFV_400x400

Lydie Zannini

La librairie du théâtre

8 Cours de Verdun

01000 Bourg-en-Bresse

France