17 novembre 2016

Fahrenheit 451, Ray Bradbury

Ce livre est une claque! Un pur chef-d'oeuvre d'anticipation qui résonne dans le présent comme une étrange prédiction... 451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme et se consume. Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres, dont la détention est interdite pour le bien collectif. Montag, le pompier pyromane, se met pourtant à rêver d'un... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 novembre 2016

La Chronique de Lydie : Un mariage contre nature, Alice Hoffmann

Rachel est une jeune fille vraie, entière, bien vivante qui ne se laisse pas faire. Pourtant, très jeune, elle se marie avec le mari de sa sœur qui est veuf, trois enfants, qui lui en fera quatre et la laissera veuve à son tour. Mais la véritable histoire de Rachel commence quand elle rencontre Frédéric. Nous sommes en 1824 sur une Île des Caraïbes, île de lumière et de vie ! Noirs et Blancs sont amis, s’entraident et s’aiment aussi (en cachette !). De ces liaisons naissent des enfants. Et le mystère... [Lire la suite]
22 octobre 2016

Où est votre stylo?, Tow Wolfe

Tom Wolfe, le dandy assumé, le chroniqueur à l'éternel costume blanc dont la plume demeure sans cesse affutée. Il aime à promener sa sillhouette fine, élancée, chapeautée, dans les rues de ce NY qu'il aime autant qu'il ne le critique. Hissé au rang d'auteur mythique dans les heighties avec Le bûcher des vanités, ensuite L'étoffe des Héros, ou encore Moi, Charlotte Simmons... Autant de romans qui font de lui, l'un des écrivains les plus influents de la littérature contemporaine made in USA. L'homme ne cesse de croquer les... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 20:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 octobre 2016

2016: une rentrée made in USA II

Une mort qui en vaut la peine, Donald Ray Pollock 1917, quelque part entre la Géorgie et l'Alabama, Cane, Cob et Chimmey Jewell vivent sous la férule d'un père obsédé par la religion. A sa mort, inspirés par un roman à trois sous, que seul l'un d'entre eux est capable de lire, les trois frères enfourchent leurs chevaux, bien décidés à devenir braqueurs de banques. Mais rien ne se passe comme prévu: ils se retrouvent poursuivis par les autorités précédés d'une épouvantable réputation, celle dêtre le plus épouvantable trio de... [Lire la suite]
18 septembre 2016

2016: une rentrée made in USA

Le vieux Saltimbanque, Jim Harrisson "Souvent nous demeurons parfaitement inertes face aux mystères de notre existence, pourquoi nous sommes là où nous sommes, et face à la nature précise du voyage qui nous a amenés jusqu'au présent". Voici qui résume assez bien la volonté de Jim Harrison de poursuivre ses mémoires sous forme de "novella".  Ce livre, le dernier d'une légende, publié aux States un mois avant sa mort en mars 2016, conte, à la troisème personne, les souvenirs de Big Jim. La forme d'une nouvelle donc pour échapper... [Lire la suite]
31 août 2016

Brève Histoire de Sept Meurtres, Marlon James

D'une incroyable puissance, sans doute "Brève Histoire de Sept Meutres" s'inscrit, dans cette rentrée 2016, comme l'un des meilleurs romans étrangers. Un pavé de 845 pages, un labyrinthe où s'entrecroisent quelque 75 destins, une fresque épique qui conte l'histoire de la Jamaïque des années soixante-dix à nos jours... Marlon James signe un roman hors normes où planent les ombres de James Ellroy et de Toni Morrison. Explorant, des guetthos aux cercles de pouvoirs, de la plèbe aux marbres blancs, les arcanes de l'Histoire et de la... [Lire la suite]

30 avril 2016

Le fantôme de la Mary Celeste, Valérie Martin

Voilà un grand roman d'aventure. Un grand roman tout court. Un de ceux où le souffle épique, porté par une plume flamboyante et limpide, entraîne le lecteur au coeur des énigmes de l'Histoire. Une odyssée littéraire qui perçent les arcanes d'une époque encore sous le joug victorien.  L'histoire? Nous sommes le 4 décembre 1872. Au large des côtes des Açores, le navire Mary Céleste dérive. A bord, tout semble normal: cargaison intacte... mais pas âme qui vive, l'équipage s'est volatilisé. On ne le retrouvera jamais. En route... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 mars 2016

Souviens-toi de moi comme ça, Bret Anthony Johnston

Voici une plongée dans l'angoisse, celle de parents dont l'enfant a disparu. Celle ensuite, de la famille qui ne sait comment apprivoiser le retour, quatre ans plus tard, d'un adolescent. Guidé par un souffle romanesque rare, Bret Anthony Johnston explore avec brio les arcanes de la culpabilité, des silences; la solitude face aux épreuves, la résilience... L'histoire? Celle de Justin Campbel, disparu à l'âge de onze ans, sans laisser de trace. Fugue ? Kidnapping ? Accident ? C’est une véritable tragédie pour sa... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 décembre 2015

Une tragédie américaine, Théodore Dreiser

A l'heure du minimalisme, voici un roman touffu, dense. Un pavé! Mille pages qui content l'ascension et la décadence d'un jeune Rastignac "made in USA". En filigrane: un incroyable portrait de l'Amérique début XXè, puritaine et immorale, de ses rêves fracassés sur l'autel de la réussite... "Une tragédie Américaine" se révèle tant un polar hypnotique qu'un immense roman social. Servi par une plume flamboyante, ample et puissante, ce roman est considéré comme l'un des plus importants de l'histoire de la littérature américaine.... [Lire la suite]
24 octobre 2015

Les lumières de Central Park, Tom Barbash

Enfant de Raymond Carver et de John Cheever, Tom Barbash, élabore un subtil recueil de nouvelles où se conjuguent humour cinglant et émotion. Célébrant l'art de la concision, l'auteur esquisse, avec un rare sens de l'intensité et de l'empathie, les portraits d'hommes et de femmes tiraillés entre espoir, chagrin,désir et désarroi. Pénétrant l'intimité des couples, l'illusion des apparences, la liberté des moeurs ou le besoin d'exister, l'écrivain se joue des convenances au coeur d'un Manhattan en traveling panorama Treize nouvelles,... [Lire la suite]