19 septembre 2015

Plus doux que la solitude, Yiyun Li

Fildefériste des émotions, du sentiment, de la nostalgie... Yiyun Li réussit un magnifique roman soutenu par une plume classique, poétique, aérienne. *Nous sommes dans les années 2010. Chinoises émigrées aux Etats-Unis, Ruyu et Moran vivotent dans l'anonymat des banlieues de Californie et du Midwest. Si Ruyu semble heureuse après deux divorces, Moran souffre terriblement du sien. Leur ami d'enfance Boyang, entrepreneur resté en Chine, accumule les conquêtes sans lendemain tout en veillant sur leur aînée Shaoai, gravement... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 15:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 septembre 2015

Mélodie du temps ordinaire, Mary McGarry Morris

Sans doute l'un des grands romans de la littérature made in USA! Un pavé de 850 pages pour conter, sous forme chorale, l'Amérique des année 60, dans une bourgade du Vermont. On y retrouve les accents de Steinbeck, le déracinement, l'alcool, la débrouille, la violence quotidienne, les non-dits, les secrets, le passage à l'âge adulte...  L'histoire? Nous sommes en 1960 à Atkinson, petite ville ordinaire du Vermont. L'été est brûlant. Divorcée d'un ivrogne pathétique qui vient encore parfois cogner la nuit à sa porte, Marie... [Lire la suite]
02 septembre 2015

Neverhome, Laird Hunt

Avec son allure US de l'Indiana, ses bottes à boucles, sa chemise en jean's ouverte sur un torse puissant et dont les pans se meurent sur un pantalon de la même toile, Laird Hunt s'inscrit tant comme un disciple de Richard Ford (observateur critique) qu'un enfant de Gary, fasciné par le féminin. Et c'est encore un hommage aux femmes qu'il rend dans "Neverhome". Plongeant au coeur de la guerre de Sécession, il conte l'histoire de Constance, une épouse qui part au front en lieu et place de son époux. "J'étais forte, lui pas, ce fut... [Lire la suite]
10 août 2015

Herzog, La planète de Mr. Sammler, Saul Bellow

Les héros de Saul Bellow ne connaissent pas la paix. Ils s’agitent autour des autres ou les autres s’agitent autour d’eux. Une eau-de-vie portée à ébullition. La présence de la folie souffle à l’intérieur de chacune des phrases pour les soulever haut et les laisser retomber aussitôt. Son thème : l’homme et la société. Le grand écrivain américain Saul Bellow (1915-2005) est le peintre agressif de la complaisance des sentiments.  *On a accusé le Prix Nobel de littérature 1976 d’être masochiste, conservateur, misogyne. Femmes... [Lire la suite]
29 juin 2015

Lots of Love, Fitzgerald Scott&Scottie

"À l’époque je ne tolérais pas qu’on me dicte quel livre lire, comment le lire, pour quelle matière scolaire opter, si je devais ou non participer au journal de l’université, avec quelle étudiante partager ma chambre, à quel match de football assister, quoi penser de la guerre d’Espagne […]. Maintenant prêtez bien attention à ce que va dire mon père. Car il donne de précieux conseils dans ses lettres, et je suis convaincue que s’il ne s’était pas agi de mon père, lui que je pouvais à la fois haïr et aimer, j’en aurais tiré un... [Lire la suite]
27 juin 2015

Dites aux loups que je suis chez moi, Carol Rifka Brunt

Un roman sur le début des années sida à New-York. Bouleversant! Nous sommes au milieu des années 1980, aux Etats-Unis. June est une adolescente taciturne, écrasée par une soeur aînée histrionique et des parents aussi absents qu'ennuyeux. Depuis sa banlieue triste du New Jersey, elle rêve d'art et de son oncle Finn, un peintre new-yorkais reconnu. Mais Finn est très affaibli et meurt bientôt de cette maladie qu'on n'évoque qu'à demi-mot, le sida. Inconsolable, la jeune fille se lie d'amitié avec un homme étrange, Toby, qui se... [Lire la suite]

14 mai 2015

Indian Roads, David Treuer

"Un portrait cru, sans concession et totalement authentique. Un récit pénétrant, parfois bouleversant, souvent jubilatoire, où se mêlent journalisme et autobiographie. Treuer proclame haut et fort que les Indiens font bel et bien partie de l’Amérique moderne.", The New York Times Treuer est donc un écrivain, un vrai! Il nous entraîne sur les chemins secrets de l'Amérique; cette face cachée contemporaine : celle des réserves indiennes, plus de trois cents aux Etats-Unis. Certaines ne font que quelques hectares, d’autres sont... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mai 2015

Les O'Brien, Peter Behrens

Puissante, enivrante,... voilà une grande épopée américaine portée par le souffle d'une plume fluide et enlevée. Peter Behrens convoque, avec les O'Brien, la joie, la passion, la colère, la peur, l'amour, le chagrin... Tous ces sentiments qui font la vie et l'Histoire.  Nous sommes en 1887, Canada. Élu chef de famille à la mort de son père, le jeune Joe O'Brien rêve de fuite. Parti à la conquête de l'Amérique et de ses chemins de fer, il épouse Iseult, une riche héritière, et établit son clan. Joe veut réussir, mais... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 12:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 mars 2015

River Blues, Bill Cheng

Bon, y'a des romans pour lesquels on va pas en faire des tonnes! Ils relèvent de l'évidence. Et lorsqu'il s'agit d'un premier roman, c'est encore plus éblouissant. "River Blues" est cette trempe. Magique, une révélation... Tel un Mark Twain des temps modernes, Bill Cheng raconte l'histoire de Robert Lee Chatham, jeune noir que la Grande Crue de 1927 condamne à une vie d'errances. C'est la voix d'un peuple que Bill Cheng recrée avec lyrisme, épousant le rythme entêtant et mélancolique du blues. Ce premier opus,d'un... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 mars 2015

Les arpenteurs, Kim Zupan

Quel roman! Une fulgurante réussite made in USA, versus "deep landscape" du Montana. L'histoire d'une amitié improbable. Deux hommes, dans une prison se font face. Nuit après nuit, ils se racontent. Et Kim Zupan de livrer un ouvrage fort, puissant, sombre et lumineux! Là, dans cette geôle, chaque nuit, le jeune Val Millimaki s’assied face aux barreaux qui le séparent de John Gload, 77 ans, en attente de son procès. Astreint aux pires heures de garde, l’adjoint du shérif se retrouve à écouter le criminel qui, d’instinct, est prêt à... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 16:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,