21 février 2015

Ethan Frome, Edith Wharton

Sans doute l'un des plus grands romans d'amour. Oui, pas moins! Romantique, tragique, déchirant, subjuguant... Ethan Frome est une merveille! Edith Wharton, très chère amie d'Henry James, ne s'est pas limitée à dépeindre avec une grande lucidité, et une bonne dose de causticité, les travers et les tourments, les intrigues et les frustrations, les manigances et les malheurs des "Heureux du monde". Avec Ethan Frome, elle livre son plus beau, son plus bouleversant roman où, loin des ors de Manhattan, elle plonge le lecteur au coeur de... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 janvier 2015

Montana 1948, Larry Watson

Au coeur du Montana, plongée dans l'univers d'un bourg made in deep US, un enfant sera confronté à la violence. Dualité, haine, amour, culpabilité... Larry Watson inocule, par petite touche, avec fluidité, l'angoisse. "De l'été de mes douze ans, je garde les images les plus saisissantes et les plus tenaces de toute mon enfance, que le temps passant n'a pu chasser ni même estomper." Ainsi s'ouvre le récit du jeune David Hayden. Cet été 1948, une jeune femme sioux porte de lourdes accusations à l'encontre de l'oncle du garçon,... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 janvier 2015

Un été à Bluepoint, Stuart Nadler

Devenu l’un des avocats les plus puissants et prospères des États-Unis, Arthur Wise achète une maison à Bluepoint, à l’extrémité de Cape Cod. Là, au cours de l’été 1952, Hilly, son fils de dixsept ans, sympathise avec Lem Dawson, l’homme de couleur chargé de l’entretien de la maison. Bien que sensible à la discrimination – la famille Wise est juive –, le père d’Hilly ne voit pas d’un bon oeil l’amitié de son fils avec un Noir. Mais lorsqu’il tombe amoureux de Savannah, la nièce de Dawson, les choses tournent... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 17:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 janvier 2015

Pourfendeur de nuages, Russell Banks

*Owen Brown est déjà très vieux quand il accepte de raconter l'histoire de sa famille et de son père. John Brown, son père, est un homme autoritaire, qui ne vit que par la Bible, n’agit qu’en fonction d’elle et ne pense que par elle. Au nom de la Bible, il entraîne toute sa famille dans son combat : la lutte contre l’esclavage. Nous sommes avant la guerre de Sécession.Il s'installe au Nord, tout près de la frontière canadienne. Là, il crée toute une filière de caches entre le Sud et le Canada, par laquelle les Noirs évadés de... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 octobre 2014

Manhattan Transfer, John Dos Passos

"Le crépuscule de plomb pèse sur les membres secs d’un vieillard qui se dirige vers Broadway. Quand il contourne l’étalage de Nedick, au coin de la rue, quelque chose se déclenche dans ses yeux. Poupée brisée parmi les rangées de poupées vernies, articulées, il se traîne, la tête basse, jusque dans la fournaise palpitante, jusque dans l’incandescence des chapelets de lettres lumineuses.‘Je me rappelle quand tout cela était que des prairies, gronda-t-il à un petit garçon." C’est avec ce récit labyrinthique, dans lequel se mêlent de... [Lire la suite]
09 mai 2014

Requiem pour une Révolution, Robert Littell

Voilà, le grand roman de la Russie. Enfin, d'une certaine Russie: celle de Trotski, Lenine et Staline. Des camps de travail forcé à la police politique en passant par le goulag et les famines organisées, des dizaines de millions de Russes ont été les témoins horrifiés et les victimes des atrocités commises au nom du communisme. Entrelaçant fiction et Histoire, porté par une plume envolée et un souffle romanesque dense, "Requiem pour une révolution" se révèle un formidable témoignage sur la perte des illusions d'un peuple, l'horreur,... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 avril 2014

Sukkwan Island, David Vann

Un coup poing. En pleine gueule. Sec. Direct. D'une rare puissance. On est KO. Mais on a pas réussi à lâcher. Envouté qu'est le lecteur au fil de ces pages qui le mèneront au coeur de l'enfer! *L'apocalypse. Non pas la fin du monde. Mais l'apocalypse façon sournoise, insidieuse, qui se niche dans le crâne d'un homme, le broie, le ronge, jusqu'à le révéler au grand jour, égocentrique, lâche, jusqu'à lui faire perdre la plus minuscule miette de raison. Cette apocalypse-là s'intitule Sukkwan Island, nom d'un îlot perdu au large de... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 avril 2014

"Dans le grand cercle du monde", Joseph Boyden

Puissante! Telle est la plume que Boyden saisit pour conter, comme Shakespeare faisait face au temps, l’histoire d’un peuple au cœur des espaces sauvages du Canada, à une époque oubliée : le XVIIè siècle. D’une absolue maîtrise, conjuguant beauté et violence. Un voyage sans retour. Un chef-d’œuvre, L’histoire ? Celle de trois voix qui racontent: un jeune jésuite français « le Corbeau », un chef de guerre huron, « Oiseau », et une captive iroquoise «Chutes-de-neige ». Trois personnages... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 12:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
02 avril 2014

L'épouse hollandaise, Eric McCormack

Waouw! Quel souffle, quelle aventure, quelle plume pour conter les péripéties d'un fils sur les traces d'un incroyable passé... L'épouse Hollandaise se révèle un grand, très grand roman d'aventure. Et l'auteur, Eric McCormack, d'entraîner le lecteur sur les traces d'un téméraire entre un monastère perdu au tibet jusqu'à l'archipel des Motamuas en plein Pacifique. Et le lecteur d'en sortir convaincu d'avoir vécu mille vies L'histoire? Celle de Thomas Vanderlinden. Un vieil érudit bavard installé depuis toujours à Camberloo, Ontario,... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 mars 2014

Homer&Langley, E.L.Doctorow

Hallucinant, drolatique, surréaliste, plein d'humour, triste, une réflexion sur la solitude, la réclusion, le temps qui passe... Un éblouissant portrait du XXème siècle. Homer&Langley se révèle un roman déroutant, passionnant, surprenant! L'histoire? Celle de deux frères, aussi cultivés qu'excentriques, reclus dans leur maison de la 5e Avenue depuis la disparition de leurs parents en 1918. Ils traversent le siècle en assumant une ardente vocation d’ermites, que viennent, à leur grand dam, mettre à mal deux guerres mondiales et... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 21:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,