06 février 2014

Un été à Cold Spring, Richard Yates

Yates.... Richard Yates? Bon sang mais c'est bien sûr! Mais oui,  Di CAprio et Kate Winslet dans les Noces Rebelles, un film de Sam Mendes.... Et voilà, Hollywood remet à l'honneur un Grand, un Très Grand, de la littérature made in USA. Un incourournable dont se revendique tant Richard Ford, que Styron, John Cheever ou Raymond Carver.  Yates est un miniaturiste de l'univers ordinaire des gens de peu ou de rien.  Quelque chose comme du Updike asséché: la ville ou la banlieue pour décor et des hommes, des... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 12:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

31 janvier 2014

Open City, Teju Cole

Si la bannière qui orne l'édition 10/18 affiche "Satisfait ou remboursé", c'est que l'éditeur prend peu de risques. Force est de constater que ce roman de Teju Cole est une merveille. Un éblouissement. C'est dire si l'éditeur devra peu payer si ce n'est des esprits malveillants ou chagrins. Dans un style ciselé, Teju Cole conte une errance dans NYC. Et, d'une rencontre, d'un détail cosmopolite, de la beauté d'un immeuble... pose les questions essentielles. Celles qui font la littérature.  L'histoire? Celle de Julius, jeune... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 décembre 2013

Le cœur est un chasseur solitaire, Carson McCullers

La difficulté de communiquer et d'aimer s'inscrit comme la préoccupation majeure de Carson McCullers. Tant dans sa vie que dans son oeuvre. "Le coeur est un chasseur solitaire", écrit à 22 ans, révèle déjà l'angoisse et palpite au rythme de la solitude désespérée des êtres. Un roman où  "c'est l'homme en révolte contre sa solitude et la nécessité où il est de s'exprimer aussi complètement que possible" qui guide la plume de l'auteure. Une plume simple d'ailleurs, à l'image de ses personnages qui traînent leur vague à l'âme... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 17:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
13 décembre 2013

Le parfum de ces livres que nous avons aimés, Will Schwalbe

Qu’est-ce que tu lis ? C’est avec cette question que l’éditeur Will Schwalbe et sa mère, Mary Ann, brisent la glace chaque fois qu’ils se retrouvent à l’hôpital où cette dernière, atteinte d’un cancer du pancréas, doit subir des examens. De ces conversations naît un club de lecture à deux membres, qui va soutenir Will tout au long de la progression de la maladie, et même après la mort de sa mère. De Bilbo le Hobbit à La Reine des lectrices, de Mille Soleils splendides à Suite française, des Piliers de la terre à La... [Lire la suite]
23 novembre 2013

Tribulations d'un précaire, Iain Levison

"Au cours des dix dernières années, j’ai eu quarante-deux emplois dans six États différents. J’en ai laissé tomber trente, on m’a viré de neuf, quant aux trois autres, ç’a été un peu confus. C’est parfois difficile de dire exactement ce qui s’est passé, vous savez seulement qu’il vaut mieux ne pas vous représenter le lendemain. Sans m’en rendre compte, je suis devenu un travailleur itinérant, une version moderne du Tom Joad des Raisins de la colère. À deux différences près. Si vous demandiez à Tom Joad de quoi il vivait, il... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 13:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
12 novembre 2013

Un bonheur parfait, James Salter

  Ecrivain, peu reconnu sur ses terres d'Outre-Atlantique, James Salter n'en demeure pas moins l'un des grands de la littérature made in USA. Découvert en traduction française il y a peu grâce à un sublime recueil de nouvelles "American Express", voici son chef-d'oeuvre "Un bonheur parfait"! Un récit qui vous enveloppe d'une bouffée de nostalgie et vous entraîne dans le sillage d'un couple modèle, Nedra et Viri. James Salter est un amoureux du détail. Précises, mais jamais fastidieuses, ses descriptions nous invitent dans son... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 novembre 2013

Précoce Automne, Louis Bromfield

De Louis Bromfield on connaît surtout La mousson. Onze ans plus tôt, en 1926, l'écrivain avait remporté le prix Pulitzer grâce à Précoce automne, un récit qui se déroule dans la Nouvelle-Angleterre, au sein de la famille Pentland, pétrie de traditions. L'histoire? Celle d'Olivia qui a épousé un homme ennuyeux à mourir, dont le seul objectif est de ressusciter le passé à travers un livre auquel il a consacré sa vie. L'histoire d'une jeune femme, mariée au dernier rejeton d'une vieille dynastie de la Nouvelle-Angleterre, qui... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 16:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
10 novembre 2013

Mohawk, Richard Russo

Depuis Le déclin de l'empire Whitting,- prix Pulitzer 2002 -, on sait que Richard Russo est un infaillible médium pour lequel le coeur humain n'a pas de secrets. Sa plume? Un sismographe, un scanner. Ses personnages favoris? Les anonymes de l'Amérique provinciale, des antihéros qu'il rend merveilleusement attachants parce qu'il n'a pas son pareil pour les écouter, pour leur arracher aveux et confidences. La preuve, ce magnifique Mohawk, le premier roman que Russo publia aux Etats-Unis en 1986, et qui n'avait pas encore... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 04:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 novembre 2013

Les fleurs de lune, Jetta Carleton

" Mon père avait une ferme dans l'Ouest du Missouri, au-dessous du fleuve du même nom, là où le plateau des Ozarks s'abaisse doucement pour rejoindre la grande plaine. C'est une région coupée de multiples cours d'eau, où les pâturages s'échappent de vallées à la sombre végétation pour capter le soleil [...].   C'est une séduisante région". Ainsi débute ce roman unique de Jetta Carleton. Nous sommes au début du XXe dans une ferme du Missouri, vraiment très perdue. Là-bas, c'est l'Amérique profonde, celle qui cultive les... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 10:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 novembre 2013

Mississippi, Hillary Jordan

A l'heure où les rayons des librairies présentent la version poche du dernier roman d'Hillary Jordan "Ecarlate", excellent suspense, me voilà tenté de vous entraîner sur le chemin de son premier opus, "Mississippi", une plongée en apnée dans le "deep south"... Un roman à six voix. Deux familles, l'une blanche, l'autre noire, dans le Mississippi des années 1940. Laura, institutrice à Memphis, épouse Henry qui l'emmène dans une ferme perdue, la bien nommée Bourbière, sans confort. Les métayers sont noirs. Leur fils Ronsel est... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 10:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,