17 octobre 2012

Morceaux de bravoure, Norman Mailer

Norman Mailer n'est pas seulement l'auteur récompensé deux fois du prix Pulitzer pour "Le Chant du bourreau" et "Les Armées de la nuit". Il est, dès le début des années soixante, une des personnalités les plus remuantes de la société américaine. Ses interventions, qu'elles fussent de nature politique sociale ou culturelle, ses prises de position fracassantes n'ont cessé de déconcerter, de déranger, parfois d'irriter, mais n'ont jamais laissé indifférent.    Ce livre publié en France en 1985 rassemble quelques-uns des... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 23:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 septembre 2012

Certaines n'avaient jamais vu la mer, Julie Otsuka

  Extrait: "Sur le bateau nous avions emporté dans nos malles tout ce dont nous aurions besoin dans notre nouvelle vie: un kimono de soie blanche pour notre nuit de noces, d'autres en coton coloré pour tous les jours, de plus discrets pour quand nous serions vieilles, et puis des pinceaux à calligraphie, d'épais bâtons d'encre noire, de fines feuilles de papier de riz afin d'écrire de longues lettres à notre famille... ", P. 18
09 juillet 2012

Les sortilèges de Cape Cod, Richard Russo

Petite chronique en passant d'un roman moins connu de Richard Russo, cet auteur installé dans le Maine rendu célèbre grâce au "Déclin de l'empire Whiting" ou "Le pont des soupirs", mais tout autant savoureux, "Les sortilèges de Cap Cod"!  *Deux mariages et deux enterrements, voilà ce qu'on trouve dans ce roman où un professeur névrosé jack Griffin, 57 ans, quitte le Connecticut et débarque sous l'azur du cap Cod avec son épouse, avant que cette escapade tourne au grabuge conjugal. Et, si Jack ne semble pas très gâté par la... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 juin 2012

Refaire le monde, Julia Glass

Vous aimez les livres et en plus vous êtes gourmet et... gourmand. Bon ben alors, faut pas hésiter à mettre dans votre valise, sur votre table de nuit, dans votre bibliothèque, dans votre cuisine, à côté du piano "Refaire le monde" de Julia Glass. L'histoire de greenie, New-yorkaise, patissière passionnée à Greenwich Village, vivant pour ses gâteaux et son fils, tandis que son couple prends l'eau... Bref, une existence peu épanouie qui va se voire bouleversée par l'arrivée du gouverneur du Nouveaux-Mexique qui, totalement... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 20:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mai 2012

Une année à Venise, Lauren Elkin

"Aucun coin de la terre n'a donné lieu, plus que Venise, à cette conspiration de l'enthousiasme". Guy de Maupassant semble guider la plume élégante de la jeune Lauren Elkin qui, avec son roman "Une année à Venise", explore les arcanes de l'existence, des choix, des amours... au rythme langoureux de la Cité. Partie à Venise pour y mener à bien ses recherches, Catherine Parrish ne s'attendait pas à s'attacher autant à la vie quotidienne de la cité. Elle tombera amoureuse du quartier du Dorsoduro. Elle y croisera Marco, un jeune... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 13:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 avril 2012

Martin Eden, Jack London

Il y a Gatsby, il y a Martin! Martin Eden.... Vingt ans avant ses confrères de la Lost Generation, Jack London a fourni à la littérature américaine un petit bijoux : un roman moderne – publié en 1909 – et complexe qui porte sur la désillusion de l’amour, sur le désenchantement de l’ascenseur social et sur une déception générale de la vie. Au début du XXe siècle, Martin Eden a vingt ans. Marin qui ne possède pas grand chose, si ce n’est un mental d’acier et de gros bras, il ère. Au hasard d’une bagarre, il défend un jeune... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 avril 2012

Les ailes de la colombe, Henry James

Henry James s'impose aujourd'hui comme l'un des maîtres qui ont renouvelé le roman au cours des cent dernières années. A la recherche, comme Rimbaud ou Proust, de "la vraie vie", il ne voit de salut que dans l'intensité intérieure, dans la liberté et l'authenticité des consciences, dont il révèle avec une acuité inégalée la complexité mouvante, le cheminement imperceptible, la prise de distance à l'égard d'une société mortifère. Accueillir la richesse du monde, prolonger la magie des rencontres heureuses, aimer pour rien : voilà... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 mars 2012

Un autre monde, Barbara Kingsolver

Voilà un roman qui avait attiré mon attention lors de sa sortie et qui, pourtant, passa entre les mailles de la rentrée littéraire de 2010. Sans doute aussi ai je été happé par d'autres priorités. Pourtant, ce titre trottait dans ma tête comme une petite voix. Il se rappelait à moi régulièrement. Lors d'une errance entre les rayons d'une librairie bruxelloise, une couverture de Rivages/poche semblait me faire un petit clin d'oeil et me voilà à nouveau devant "Un autre monde" de Barbara Kingsolver. Cette fois trop de coïncidences.... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 22:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 février 2012

La splendeur des âmes, Edith Wharton

Voilà une nouvelle raison de me réjouir: Edith Wharton publiée chez Omnibus! Cinq romans en un volume sous le titre "La splendeur des âmes": Chez les heureux du monde (dont la XXVème s'était déjà fait l'écho le 29 décembre 2011) Les Beaux Mariages Eté Le Temps de l'innocence La Splendeur des Lansing Edith Warthon demeure un modèle. Une femme pour les femmes. Revendiquant sa liberté, s'affichant comme une boucanière dans ce monde new-yorkais trop étriqué et dont elle était issue. Européenne d'adoption – elle passa une... [Lire la suite]
05 février 2012

Un diamant gros comme le Ritz, F. Scott Fitzgerald

Bienvenue dans l'Amérique des années folles, fascinée par le faste, le clinquant, les exilés millionnaires de l'après-guerre ou les luxueux rivages européens. Les vingt-sept nouvelles, écrites entre 1920 et 1940, qui composent ce livre nous offrent le plus émouvant témoignage sur la vie des écrivains américains, leur solitude et leurs démons, les femmes, l'alcool. En filigrane, un magnifique portrait de l'auteur lui-même dont toute la vie, les souvenirs, les passions et les malheurs ont servi à nourrir l'œuvre. Envoûtants, reflets... [Lire la suite]