17 avril 2012

Virigina Woolf, dans la Pléiade et dans le Magazine Littéraire...

Excellent dossier du Magazine Littéraire consacré à La grande Virginia Woolf. A lire tant par les inconditionnels que ceux qui ne la connaissent pas encore. Une belle entrée en matière dans l'univers et l'oeuvre de celle qui bouleversa les codes de la littéarature anglaise au début du XXème siècle. Si vous voulez approfondir, un petit conseil: la biographie de Viviane Forrester ( voir La XXVème heure du 08/04/2012)   http://www.magazine-litteraire.com/content/Editorial/article?id=21409  
Posté par didier debroux à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 avril 2012

La pelouse de Camomille, Mary Wesley

A 70 ans elle publie son premier roman après une vie de voyageuse et un goût prononcé pour le "so shocking" version British. Avec "La pelouse Camomille", Mary Wesley bouleverse une nouvelle fois les codes de la passion avec humour et immoralité élégante... Comme chaque été, les cinq neveux de Richard et d'Helena se retrouvent dans la maison de Cornouailles. C'est le temps béni des jeux, des baignades au pied de la falaise, la saison de toutes les audaces, des après-midi paresseux sur la pelouse de camomille, sans autre souci... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 mars 2012

Rencontres et destins, E.M. Forster

Ô bonheur, Ô joie! Edward Morgan Forster (1879-1970)  "is back"! Et hommage à la collection Omnibus qui rassemble en un livre l'essentiel de  cet écrivain génial que tout le monde connaît, en plus! Eh oui, si on vous dit "Chambre avec vue", "Sur la route des Indes"...  Mais c'est bien sûr...! Voilà quelques-unes des adaptations cinématographiques de ses romans. Auteur majeur, E.M. Forster se fait le peintre des passions confrontées aux convenances morales et sociales de l'Angleterre de son époque. Sa plume... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 20:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 mars 2012

Retour à Brixton Beach, Roma Tearne

En rangeant la bibliothèque (elle déborde un peu...) je remets la main sur "Retour à Brixton Beach" de Roma Tearne, qui avait enchanté une de mes journée d'été. Donc, je ne résiste pas à l'envie de vous en dire quelques mots... Voilà une saga comme on les aime. Un roman-fleuve habile et palpitant qui mêle, à travers une galerie de personnages hauts en couleurs, tragiques ou héroïques, les grands drames politiques du monde d'aujourd'hui, l'intime et le public, le secretet l'épique. Ça commence dans le Sri Lanka des années 1960 pour... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 14:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 mars 2012

Jack Rosenblum rêve en anglais, Natasha Solomons

Merveilleux mélange d'humour juif et d'humour anglais, voilà deux bonnes raisons de se faire plaisir avec "Jack Rosenblum rêve en anglais", de Natasha Solomons. Quand Jakob Rosenblum débarque avec sa famille en Angleterre en 1937, malheureux réfugiés juifs berlinois, une seule pensée obsède ce petit bonhomme d'un mètre cinquante-cinq : puisque son Allemagne natale le rejette, il deviendra un parfait gentleman britannique ! Aussitôt dit, aussitôt fait ! Jakob devient Jack et se lance à corps perdu dans sa quête avec vingt Livres... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 février 2012

La Promenade au phare, Virginia Woolf

Pas besoin de revenir sur le statut de Virginia Woolf: génie! Voilà c'est dit, c'est écrit et tout le monde sera d'accord. Alors que lire de cette auteure qui a écrit un nombre considérable de romans, de nouvelles, d'essais... sans oublier un volumineux journal. Bien entendu, il y a "Mrs Dalloway". Mais le style peut paraître complexe, d'un premier abord. Alors, personnellement, j'ai une affection particulière pour "La promenade au phare": qui se veut une réflexion sur la fuite du temps, l'art, le chaos et la mort. Une soirée d'été... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 21:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 février 2012

Quelle époque!, Anthony Trollope

C'est la crise! "Welcome. En v'là une nouvelle, mon bon Monsieur!" Et ce n'est certainement pas moi qui, banquier privé le jour, vous contredirai. Mais le sujet est là, vivant, s'inoculant dans le quotidien. Et, force est de constater qu'une série de romanciers made in France ou USA, peu importe, tentent, avec plus ou moins de bonheur, d'analyser la chose et de l'intégrer dans leurs oeuvres romanesques. Oh le bel ouvrage... Moi, j'aurais plutôt tendance à les renvoyer à la lecture de Steinbeck qui, en un roman, à fait plus pour... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 21:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 février 2012

Les raisons du coeur, Mary Wesley

Il est de livres qui se présentent comme des évidences et des auteurs qui donnent espoir. Là est, entre-autres choses, le talent de Mary Wesley. Née en 1912 près de Windsor, cosmopolite et bohème, elle a vécu en France, en Italie et en Allemagne. C’est à l’âge de 70 ans qu’elle publie son premier roman, entamant une carrière aussi féconde que tardive. Sept romans, que du top! Et plus de trois millions d'emplaires vendus. Son créneau? L'humour acide, ironique, ciselé, ... Sa cible? La bourgeoisie, les moeurs victoriennes aussi... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 février 2012

Les vestiges du jour, Kazuo Ishiguro

Même si un butler possède la dignité, qu'en est-il de sa grandeur? se demande Stevens, le très sourcilleux majordome de lord Darlington. Le monde est une roue qui tourne autour du moyeu des maisons anglaises «distinguées», où ducs et lords ont toujours construit la politique de leur pays sous les yeux de valets plus aristocrates encore que leurs maîtres. Avec "Les vestiges du jour", Ishiguro, Booker Prize 1989, dissèque la période des années 30, où Ribbentrop était l'invité des fascistes anglais tels qu'Oswald Mosley ou le marquis... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 février 2012

Les Hauts de-Hurlevent, Emily Brontë

Bon, pas de détour! Elle n'a publié qu'un roman, mais quel roman! un grand roman, un grand classique universel et moderne, à lire absolument. Les Hauts de-Hurlevent sont la propriété de Mr Earnshaw. Un jour, il ramène de voyage le jeune Heathcliff, un bohémien qu'il a découvert sur la route. L’enfant deviendra l'ennemi juré de son fils Hindley mais surtout, partagera un grand amour avec sa fille Catherine. Malgré ses sentiments, cette dernière préfèrera faire un mariage selon son rang en épousant un de ses voisins, Edgar Linton.... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,