24 janvier 2016

Les passants de Lisbonne, Philippe Besson

Sans doute Philippe Besson prit sa plume pour se confronter, dans "Les passants de Lisbonne", à la pensée d'Hugo; "L'enfer, c'est l'absence éternelle"! Explorant le labyrinthe des âmes confrontées aux disparus, l'auteur entrelace les destins de deux inconnus qui s'abandonneront l'un à l'autre pour trouver le layon de la renaissance.  L'histoire? Celle d'Hélène et de Mathieu. L'une a vu son mari disparaître dans un dévastateur tremblement de terre; l'autre, a trouvé un jour dans un appartement vide une lettre de rupture.... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 15:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 janvier 2016

Rien où poser la tête, Françoise Frenkel

Voilà un livre merveilleux, miraculeux et miraculé. Miraculeux car écrit entre 1943 et 1945 par une inconnue, Françoise Frenkel, on croirait à s'y méprendre un texte de Modiano; l'un de ses meilleurs d'ailleurs. Miraculé, car ce manuscrit fut retrouvé, il y a peu, lors d'un vide grenier à Nice. D'échange en échange, il arriva aux Editions Gallimard et sera publié dans la collection "l'arbalète" avec une préface de... Modiano, himself! C'est donc l'histoire d'une jeune polonaise, née en 1889, qui, passionnée de littérature, étudiera... [Lire la suite]
21 novembre 2015

La Variante chilienne, Pierre Raufast

Si le hasard est une loi qui voyage incognito, Eluard lui préfère les rendez-vous. Et l'occurence de se présenter comme un confluent, un chemin qui détermine le futur, génère des si. De cette conjonction, Pierre Raufast, construit un merveilleux roman où "Les si sont des carrefours invisibles dont l'importance se manifeste trop tard, hypothéquant un passé, volant un présent sclérosé". "La variante chilienne" conte la rencontre de Florin, Margaux et Pascal. Trois personnages qui n'auraient pas dû se croiser, que les circonstances... [Lire la suite]
25 octobre 2015

L'inconstance des démons, Eugène Green

Né dans une famille de Bayonne, Nikolau Aztera devrait être heureux: brillant neurologue, il vit à Saint-Jean-de-luz avec son fils et son épouse. Mais tous les deux vont le quitter. L'un en disparaissant; l'autre, sa femme, en mourant. S'en est trop pour Nikolau qui abandonne tout et s'installe dans le petit village d'Ossès, Basse-Navarre, où il tente d'oublier le passé en devenant antiquaire de livres. Il ne vit plus, il survit! Jusqu'au jour où une étrangère l'interpelle dans sa boutique, lui demandant d'aider son fils en proie à... [Lire la suite]
16 octobre 2015

Chantiers, Marie-Hélène Lafon

Décidemment, Marie-Hélène Lafon se révèle une orfèvre de la langue. Qu'elle dissèque l'intime de "Joseph" ou qu'elle conte les petits riens, sa plume demeure savoureuse, cristalline, grâcieuse dans la pudeur. En chorégraphe de ses souvenirs, elle se raconte dans son nouvel opus "Chantiers" qui s'articule autour d'un Eden fondateur: La grammaire! "La grammaire commence avec le déchiffrement du monde, à l'école primaire; elle met de l'ordre et donne forme, elle rassure, elle fait barrage contre la menace, toutes les menaces;... [Lire la suite]
14 octobre 2015

Une forêt d'arbres creux, Antoine Choplin

"Quand il regarde les deux arbres, il pense à tous les arbres du monde. Il songe à leur constance, qu'ils soient d'ici ou de là-bas, du dehors ou du dedans. Il se dit : vois comme ils traversent les jours sombres avec cette élégance inaltérée, ce semblable ressort vital." Nous sommes à Terezin, une ville ghetto où l'on enfermait, durant la seconde guerre, scientifiques, architectes, ingénieurs... toute personne d'origine juive susceptible d'être utile au Reich. L'endroit est une vitrine. De celle qu'on présente aux visiteurs de la... [Lire la suite]

07 octobre 2015

Place Colette, Nathalie Rheims

Suite à une erreur médicale qui l'immobilisa sur un lit d'hôpital durant des mois, mais qui lui fit découvrir l'existence à l'aune de la littérature et du théâtre, une jeune fille (qui n'est autre que l'auteure) rêve de planches et d'écriture. Croisant dans l'entourage de son père (célèbre commissaire priseur et Immortel qui reçoit tout ce que Paris compte d'intellectuels, d'artistes, de politiques...) un sociétaire de la Comédie française, elle, la jeune adolescente au corps et au coeur assoiffés de sensations, remarque le regard... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 septembre 2015

On reconnaît le bonheur au bruit qu'il fait en s'en allant, Marie Griessinger

Bien sûr, il y a la maladie, celle à corps de Lewy. Mais c'est avant tout un roman d'amour qui conte l'histoire merveilleuse d'un homme et d'une femme: "Ils semblent qu'ils aient perdu toute objectivité l'un pour l'autre, qu'ils traversent l'existence comme un seul être". Et Marie Griessinger de réconcilier Platon et l'Androgyne. Son père, l'océanographe, l'Algérois à la peau salée, débarqué en 1969 à Tiputa, Polynésie Française, "était parti au bout du monde et y avait retrouvé ses racines", Elle. Elle, l'institutrice, l'Oranaise,... [Lire la suite]
04 septembre 2015

Mes amis, Emmanuel Bove

Magnifique (re)découverte lors du "Benoît Poelvoorde "L'intime Festival" 2015, "Mes amis" se révèle une perle d'humour, de causticité, d'amour et de lucidité. Plongez dans ce grand roman publié en 1924... *Il y a des personnages littéraires assez forts pour devenir des prototypes d’un trait de caractère humain (Harpagon et l’avarice, Rastignac et l’arrivisme, Oblomov et la paresse…). Et puis, plus subtilement, il y a des personnages qui, sans nous résumer, rassemblent avec une perspicacité frappante plusieurs de nos traits. ... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 septembre 2015

Le voyant, Jérôme Garcin

C'est l'histoire d'une comète, d'un homme ex-tra-or-di-naire. Il a eu mille vies en une qui fut pourtant très courte, mort à 47 ans. C'est donc l'histoire de Jacques Lusseyran. Né en 1924, aveugle à l'âge de 8 huit ans, étudiant brillant, écrivain, résistant de la première heure, déporté à Buchenwald... Interdit d'université en France à cause de son handicap, il partira professer aux USA, où il sera l'un des plus brillants enseignants de littérature française... Bref, un homme incroyable, oublié de l'Histoire et que conte Jerôme... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 11:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,