07 septembre 2014

Et si on préparait la rentrée, troisième fournée!

  La trace du Fils, Marie-Gaspard Janvier - Fayard *C’est l’histoire d’un père, parti à la poursuite de son fils. C’est l’histoire d’un enfant qui va mettre le monde des adultes au pas. C’est l’histoire d’un homme qui va se trouver lui-même. Troisième roman de Gaspard-Marie Janvier, La Trace du fils met en scène Cécil dont le destin bascule le jour où son beau-fils Abel, fugue dans le massif sud-alpin. Sans hésiter, ce père de famille divorcé et remarié va alors se lancer à la poursuite de ce garçon de 10 ans,... [Lire la suite]

06 septembre 2014

Et si on préparait la rentrée, deuxième fournée

Photos volées, Dominique Fabre - l'Olivier Jean a 58 ans et vient de perdre son boulot. Mais peu importe puisqu'il s'y ennuyait. "Que vas-tu faire maintenant ?" le questionne-t-on du matin au soir. Au début, les prud'hommes, la lutte pour obtenir gain de cause auprès de ses anciens employeurs, les virées rue de la Chaussée-d'Antin pour tenter d'apercevoir un ancien collègue. Puis Pôle emploi, les nouveaux "congénères" rencontrés au gré des réunions "CV" ou "mieux se vendre", les femmes célibataires sur Meetic. Et le retour à sa... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 août 2014

Les encombrants, Marie-Sabine Roger

Vous avez aimé "La tête en friche", vous serez séduit par "Les encombrants". Autant de nouvelles, autant de perles sur le thème de la vieillesse...  Marie-Sabine Roger fait preuve d'un merveilleux talent. Rien n'échappe à son regard de femme et d'écrivain, rien n'est impossible sous sa plume. De quelques traits, elle sait croquer des personnages attachants, décrire une situation, ouvrir les portes d'autres mondes... Qu'elle évoque la misère, la solitude, l'infirmité, elle est toujours juste, sans complaisance, sans mièvrerie.... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 août 2014

Réparer les vivants, Maylis de Kerangal

Quel roman ! Waouw! Choral, glacial, palpitant, ciselé, émouvant… une totale réussite. L’histoire ? Celle d’un cœur et 24 heures d’une transplantation qui bouleversa de nombreuses existences. Ce jour là, Simon Limbres s'est levé à l'aube. Au petit matin glacé, il embarque avec des amis et sa planche pour une session de surf dans la mer déchaînée d'Etretat. Au retour, le van quitte subitement l'asphalte, l'adolescent est éjecté par le pare-brise. La mort encéphalique est prononcée. Mais le temps... [Lire la suite]
02 août 2014

Les cerfs-Volants, Romain Gary

Un bonheur. Merveilleux. On touche au sublime dans ce dernier roman de Romain Gary, sans doute le plus abouti. Roman absolu guidé par une plume crystalline, limpide, étincelante. Gary livre, avec les "Cerfs-Volants", un ultime message d'espoir avant de disparaître peu de temps plus tard. L'histoire? Celle d'un amour fou! mais contrarié par la grande histoire... entre Lila, jeune aristocrate polonaise, et Ludo, garçon normand doté d'une fabuleuse mémoire. Entre le normand de Cléry et la polonaise de grande famille, une relation... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 juillet 2014

Le dos crawlé, Eric Fottorino

L'homme est un conteur, un raconteur. Un vrai, un talentueux. De ceux qui inventent des histoires ou narrent les leurs. De la famille aux amours blessés, Eric Fottorino sait trouver sans ostantation le chemin des émotions justes, des sensations perdues, des souvenirs oubliés. *Pas facile pour autant de se mettre dans la peau d'un gamin de 13 ans des années 1970 - celui qu'il fut peut-être ? -, d'épouser son langage enfantin, de faire ressurgir ses sentiments adolescents. Guidé par une plume limpide, l'écrivain se garde de toute... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 18:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 juillet 2014

La passante du Sans-Souci, Joseph Kessel

Un pur chef-d'oeuvre! Montmartre au petit jour. Chaque matin, l'auteur, attablé au Sans-Souci, voit passer une femme dans la rue. Elsa Wiener, il l'apprendra bientôt, a fui l'Allemagne. Son mari Michel y est resté, enfermé dans un camp. Elle chante dans les boîtes de nuit. Elle vit seule avec un enfant juif, Max, que les nazis ont rendu infirme. On suit avec fascination la lente chute d'Elsa, sa déchéance, au nom d'un amour qui n'existe peut-être pas. Elsa sera broyée par l'Histoire. Michel et Max se révèlent émouvants, touchants,... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 juin 2014

Clair de femme, Romain Gary

"Lorsqu'on a aimé une femme de tous ses yeux, de tous ses matins, de toutes les forêts, champs, sources et oiseaux, on sait qu'on ne l'a pas encore aimée assez et que le monde n'est qu'un commencement de tout ce qui vous reste à faire". Clac! Ca a fait clac... Et s'en est une de claque qui, en 170 pages, a chamboulé mon âme. Que le terme de chef-d'oeuvre se veut aujourd'hui galvaudé. Mais là, rarement il n'a été mieux approprié. Ce "Clair de femme" est un chef-d'oeuvre!   L'histoire? Celle de Michel et Lydia. Celle d'un... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 18:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 juin 2014

Virtuoso Ostinato, Philippe Carrese

  Une réelle découverte! Un roman noir, dur, puissant comme la terre où il ancre ses racines. Un livre sur la famille et ses secrets, un hommage tendu à la musique de Ravel à Elgar. Un conte sanglant. Un roman de boue, de tranchées et de guerre, de fascisme et de valeurs, d'amour et de désillusions...  L'histoire? Nous sommes en Italie, dans un hameau perdu de la montagne lombarde. En cette année 1911, Volturno Belonore règne en maître sur sa tribu et son village. Persuadé de détenir un filon de minerai inestimable sous... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 14:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 juin 2014

Sagan 1954, Anne Berest

Exercice difficile, brillamment réussi!, que cet enchevêtrement de vies entre une jeune fille fragile d'aujourd'hui, Anne Berest, et la jeune fille aventureuse d'il y a 60 ans, Françoise Sagan. L'auteure des "Patriarches" est en plein déboire sentimental lorsque le fils de Sagan lui demande de prendre la plume pour raconter sa mère. Mais pas la Sagan du mythe. Non! Celle d'avant la parution de "Bonjour Tristesse" et la folie qui s'en suivi. Deux époques donc... 1954. Françoise Sagan est une jeune fille de dix-huit ans comme les... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 10:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,