17 mars 2012

Là-haut tout est calme, Gerbrand Bakker

A Cinquante-cinq ans est-il trop tard pour changer de vie? Cette question se tisse en filigrane du merveilleux roman de Gerbrand Bakker. L'histoire de Helmer van Wonderen qui, depuis trente-cinq ans, vit dans la ferme familiale au nord de la Hollande, malgré lui. C'est Henk, son frère jumeau, qui aurait dû reprendre l'affaire. Mais il a disparu dans un tragique accident, à l'âge de vingt ans. Alors Helmer travaille, accomplissant invariablement les mêmes gestes. Sorte de Sisyphe inconscient... Un jour, sans raison apparente,... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 16:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 mars 2012

Lettre à Milena, Franz Kafka

A ce point occupé par l'Angleterre, ses vieilles duchesses, les amours de Virginia Woolf et de Vita Sackville-West, Bloomsbury, cette aristocratie déclinante et décadente... j'en oubliais qu'à Prague, en 1919, alors qu'il a 36 ans, Kafka entretient avec sa traductrice Milena une folle passion qui se révèlera dans une correpondance d'une rare intensité. Véritable chef-d'oeuvre épistolaire.   La silhouette de cette femme, Milena Jesenská, « Milena de Prague », « vraiment fabuleusement belle» disait Kafka, qui fut d’abord sa... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 18:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 mars 2012

Belle Epoque, Kate Cambor

À travers les destins entrecroisés de trois héritiers (Jean-Baptiste Charcot, Léon Daudet et Jeanne Hugo), L'historienne américaine Kate Cambor brosse le portrait de la société parisienne du début du XXe siècle, dans «Belle Époque». À l'ère où naît la «fée électricité», Paris est encore le miroir du monde. Certes, Londres et New York la dépassent déjà dans le domaine financier. Mais la stature culturelle et littéraire de la Ville Lumière en impose encore aux étrangers qui, tel Henry James, s'y rendent avec ferveur. Paris est le... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 14:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 mars 2012

Un autre monde, Barbara Kingsolver

Voilà un roman qui avait attiré mon attention lors de sa sortie et qui, pourtant, passa entre les mailles de la rentrée littéraire de 2010. Sans doute aussi ai je été happé par d'autres priorités. Pourtant, ce titre trottait dans ma tête comme une petite voix. Il se rappelait à moi régulièrement. Lors d'une errance entre les rayons d'une librairie bruxelloise, une couverture de Rivages/poche semblait me faire un petit clin d'oeil et me voilà à nouveau devant "Un autre monde" de Barbara Kingsolver. Cette fois trop de coïncidences.... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 22:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 mars 2012

Retour à Brixton Beach, Roma Tearne

En rangeant la bibliothèque (elle déborde un peu...) je remets la main sur "Retour à Brixton Beach" de Roma Tearne, qui avait enchanté une de mes journée d'été. Donc, je ne résiste pas à l'envie de vous en dire quelques mots... Voilà une saga comme on les aime. Un roman-fleuve habile et palpitant qui mêle, à travers une galerie de personnages hauts en couleurs, tragiques ou héroïques, les grands drames politiques du monde d'aujourd'hui, l'intime et le public, le secretet l'épique. Ça commence dans le Sri Lanka des années 1960 pour... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 14:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 mars 2012

Jack Rosenblum rêve en anglais, Natasha Solomons

Merveilleux mélange d'humour juif et d'humour anglais, voilà deux bonnes raisons de se faire plaisir avec "Jack Rosenblum rêve en anglais", de Natasha Solomons. Quand Jakob Rosenblum débarque avec sa famille en Angleterre en 1937, malheureux réfugiés juifs berlinois, une seule pensée obsède ce petit bonhomme d'un mètre cinquante-cinq : puisque son Allemagne natale le rejette, il deviendra un parfait gentleman britannique ! Aussitôt dit, aussitôt fait ! Jakob devient Jack et se lance à corps perdu dans sa quête avec vingt Livres... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 mars 2012

Qui a tué Arlozoroff?, Tobie Nathan

Du polar comme on l'aime. En fait ce n'est pas du polar! un thriller, alors? peut-être! Un policier? non plus! Mais quoi donc? Je dirai une enquête journalistique, écrite par un romancier sachant maîtriser l'art de l'intrigue. En filigrane, un grand livre à suspense... "Qui a tué Arlozoroff?" demeure un ovni! Mais un livre qu'on ne lâche pas, qui vous aspire dès la première phrase et vous laisse épuisé à la dernière; après une nuit blanche plongé dans l'Histoire - la grande et la petite-.  Haïm Arlozoroff a bien failli être le... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 09:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mars 2012

Les extravagantes soeurs Mitford, Annick le Floc'hmoan

Elles sont six soeurs, nées dans la  haute aristocratie anglaire. Elles font partie d'un monde en déclin et demeurent absolument insolentes, scandaleuses et tonitruantes... Elles? Les soeurs Mitford!  Leur destin sera hors du commun. Nancy, amoureuse de la France et de Gaston Palewski, gaulliste historique, devient une romancière célèbre. Diana brûle pour le fascisme anglais naissant et se compromet auprès de son chef de file; Unity devient une proche amie de Hitler; tandis que Jessica, l'avant-dernière de la fratrie,... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 février 2012

La Promenade au phare, Virginia Woolf

Pas besoin de revenir sur le statut de Virginia Woolf: génie! Voilà c'est dit, c'est écrit et tout le monde sera d'accord. Alors que lire de cette auteure qui a écrit un nombre considérable de romans, de nouvelles, d'essais... sans oublier un volumineux journal. Bien entendu, il y a "Mrs Dalloway". Mais le style peut paraître complexe, d'un premier abord. Alors, personnellement, j'ai une affection particulière pour "La promenade au phare": qui se veut une réflexion sur la fuite du temps, l'art, le chaos et la mort. Une soirée d'été... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 21:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 février 2012

Les ballons d'hélium, Grégoire polet

Au-delà de l’amour, l’humanité ! Grégoire Polet analyse le sentiment de la perte amoureuse A l’ombre de la Sagrada de Familia, où il vit depuis quelques années, Grégoire Polet poursuit son exploration du monde, de l’homme, et de l’existence. Il bâtit, à l’instar de cette cathédrale en mouvement perpétuel et dont Gaudi avait prévu qu’elle ne puisse s’achever, une œuvre littéraire riche et exigeante. Chevelure vénitienne ébouriffée, barbe légère, l’écrivain se joue des codes. Regard vif, pénétrant, le verbe acéré, il slalome... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 21:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,