13 juin 2015

Jules, Didier van Cauwelaert

Sans doute faut-il, dans l'oeuvre de Didier van Cauwelaert, chercher l'ombre de Gary lorsqu'il confesse "Je voudrais continuer à écrire, non pour en tirer je ne sais qu'elle gloire, mais par amour de la féminité". Et l'auteur d'"Un aller simple" d'explorer dans de son dernier opus, "Jules", les versants complexes du coeur, près de l'âme d'une femme qui se cherche, près d'un homme altéré qui s'égare, près d'un étonant quadrupède canin qui mieux que "n'importe quel bipède est capable de trouver son bonheur dans la loyauté,... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,