06 janvier 2012

Ce qu'on peut lire dans l'air, Dinaw Mengestu

Lorsque les parents de Dinaw Mengestu se sont enfuis d'Ethiopie, en 1980, il n'avait que deux ans. La tyrannie instaurée par un régime de plus en plus soviétisé les contraignit à déposer leurs fragiles pénates aux Etats-Unis, où ils rejoignirent la cohorte anonyme de ces "voyageurs en résidence" qui vivent écartelés entre deux continents, en attendant des jours meilleurs. Quant à leur fils, cruellement coupé de ses racines, à tout jamais orphelin de sa terre natale, il a fini par choisir le camp de la littérature afin de retrouver... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,