04 janvier 2013

Olive Kitteridge, Elizabeth Strout

Olive n'est pas une héroïne traditionnelle : c'est une vieille dame, plutôt grosse, plutôt méchante et en tout cas pas très aimable avec son mari Henry et ceux qui la connaissent. Et ceux qui la connaissent, on va les croiser au détour de treize nouvelles servies par un style unique. Treize sonates qui composent un brillante partition concertante... *L'Amérique aime la littérature en Technicolor et les effets de manches, mais ça ne l'a pas empêchée de décerner en 2009 son prix le plus convoité - le Pulitzer - à ce roman où il ne se... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 05:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,