16 janvier 2018

Rentrée hiver 2018, Le panier garni de La XXVème heure

Jours brûlants à Key West, Brigitte Kernel Nous sommes en 1963. Au seuil de sa dernière demeure, Frank Merlo, amant de Tenessee William, décide de raconter deux semaines à Key West en 1955. Deux semaines, sous une canicule d'enfer, où se croiseront trois géants de la littérature: Tennessee William, Carson McCullers et... Françoise Sagan. Deux semaines durant lesquelles, un trouble s'inocule entre ces trois monstres sacrés. Brigitte Kernel parvient, avec brio, à décortiquer la psychologie de ces trois personnages (quatre avec... [Lire la suite]

01 mai 2013

Et rester vivant, Jean-Philippe Blondel

« Depuis, quand on me croise, on compatit. On me touche le coude, on m’effleure le bras, on refoule des larmes, on me dit que c’est bien, que je suis courageux, que ça va aller, hein ? Je ne réponds pas. Je laisse glisser. Je continue d’enchaîner les longueurs dans ma piscine intérieure et je fais attention à ce que le chlore ne rougisse pas mes yeux». Avoir vingt-deux ans – et plus aucune attache. Rouler sur les routes californiennes. Vivre des rêves éveillés et des cauchemars diurnes. Comprendre que l’important,... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 février 2013

06h41, Jean-Philippe Blondel

M-A-G-I-S-T-R-A-L !!!! Balayées chroniques, critiques, analyses... Au diable! Ici, il n'y a rien à dire. Il est des livres comme çà, ils sont une évidence. Point. Un rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte. Et le dernier opus "06h41"de Jean-Philippe Blondel est de ceux-là!  L'histoire? A Troyes, un lundi matin, Cécile Duffaut et Philippe Leduc, s'assoient par hasard l'un à côté de l'autre dans le premier train qui les mène à Paris. Au premier coup d'œil, ils se reconnaissent mais n'en laissent rien paraître. Ils... [Lire la suite]