18 septembre 2016

Comment tu parles de ton père, Joann Sfar

Cent-cinquante pages d'une rare beauté. Un portrait ténu, universel. D'une plume cristalline, limpide, pudique, Joann Sfar conte son père (ou le père). Tout est dit. Là où d'autres ont besoin d'un roman-fleuve, l'auteur du "Chat du Rabbin" publie un opuscule. Mais quel texte! Voilà un roman très personnel donc qui évoque André, le père décédé. Il a fallu du temps à Sfar pour s'y plonger. Celui de la distance. Comme un livret de famille, un inventaire, où l'on picore au gré des photos sépia, des papiers jaunis, "Comment tu... [Lire la suite]