08 janvier 2012

La réserve, Russel Banks

« C'est pour les mêmes raisons qu'on déteste une personne ou qu'on l'aime. » La voix qui prononce ces mots terrifiants est celle d’une femme, atone, grave - de la rocaille surgie de ses entrailles. Ainsi parle Vanessa Cole, féline héroïne de Russell Banks. Est-ce pour les mêmes raisons qu'on déteste un roman ou qu'on l'aime ? Est-ce pour les mêmes raisons que l'on se laisse séduire ou que l'on refuse l'enchan­tement ? La Réserve subjugue jusqu'à déranger, dérange jusqu'à subjuguer. Se dégage de cette histoire au long... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,