24 janvier 2016

Les passants de Lisbonne, Philippe Besson

Sans doute Philippe Besson prit sa plume pour se confronter, dans "Les passants de Lisbonne", à la pensée d'Hugo; "L'enfer, c'est l'absence éternelle"! Explorant le labyrinthe des âmes confrontées aux disparus, l'auteur entrelace les destins de deux inconnus qui s'abandonneront l'un à l'autre pour trouver le layon de la renaissance.  L'histoire? Celle d'Hélène et de Mathieu. L'une a vu son mari disparaître dans un dévastateur tremblement de terre; l'autre, a trouvé un jour dans un appartement vide une lettre de rupture.... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 15:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 février 2013

De là, on voit la mer - Philippe Besson

Il est des rencontres fortuites, imprévues, qui dévoilent une part de nous-même, inattendue, avec le pouvoir de changer le cours d’une existence. Ainsi se déploie le dernier roman de Philippe Besson « De là, on voit la mer ».  Une petite musique de chambre. Sans doute, Philippe Besson est-il aux lettres françaises ce que Philip Glass est, pour partie, à la musique contemporaine : un «glasswork ». Sorte de variation sur les mêmes thèmes où s’entrelacent de manière obsédante solo, duo, trio, quatuor. La... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,