18 février 2014

Elle qui ne savait pas dire je, Pierre Pelot

Bon là, j'vais en faire des tonnes, pas dans la dentelle, mais je suis en colère, vraiment en colère: M....  et re M..... ! Enooooooooooooooooooooooorme coup de gueule pour un roman génial et pour un auteur qui l'est tout autant: Pierre Pelot "Elle qui ne savait pas dire je". Un grand roman visionnaire, inspiré et sauvage, écrit dans une langue exceptionnelle. Bon sang de bonsoir!!!!! Mais où sont les chroniqueurs, les critiques, mais amis libraires et tous ceux qui ont pour misssion de faire aimer la littérature et les... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 21:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

02 novembre 2012

Givre noir, Pierre Pelot

Les éditions La Branche ont lancé une superbe collection pour les amateurs de littérature de genre: Vendredi 13. L'objectif: rassembler treize écrivains de renom et leur demander de broder 13 romans musclés autour de cette date fétiche. Treize récits d'action, contemporains, où le héros, l'héroïne, met sa vie en jeu pour : un paquet de fric, l'amour, sa liberté, la gloire, la révolution, une utopie. Un défi relevé par Pierre Pelot qui y publie "Givre noir". L'histoire? Celle d'un quatuor qui évoluera au coeur d'une macabre... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 17:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 décembre 2011

Maria, de Pierre Pelot, Eho

Avec "Maria" PIERRE PELOT PLONGE DANS LES ARCANES DES FAUX-SEMBLANTS Je ne le connaissais pas. Ou alors si peu. Pourtant, lorsque nous nous sommes rencontrés dans ce restaurant bruxellois qui sentait la cuisine de brasserie, la frite et le stoemp saucisse, il s'est passé quelque chose d'étrange, de l'ordre de la confiance. Pourtant je n'avais rien pour le séduire avec mon costume-cravate, et mon air de banquier privé plus habitué aux salons feutrés de certains clubs privés. Si ce n'était mon amour de la littérature et l'intérêt... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,