02 novembre 2012

American Darling, Russel Banks

*On oppose souvent le droit du sol et le droit du sang, l'attachement au territoire et les liens filiaux. S'il est un écrivain américain qui réunit aujourd'hui, jusque dans leurs plus sombres ambiguïtés, la terre et la famille, c'est bien Russell Banks. Dans le sillage d'un Faulkner, d'un London, d'un Dos Passos ou d'un Steinbeck, ce sexagénaire à l'allure bonhomme observe le destin d'anonymes passant moins de temps chez la manucure que dans le cambouis, ces "second class citizen" pour qui le rêve américain n'a pas été offert par... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 mai 2012

De beaux lendemains, Russel Banks

Lisez le livre, c'est encore mieux... De beaux lendemains - Bande annonce VO
Posté par didier debroux à 12:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 janvier 2012

La réserve, Russel Banks

« C'est pour les mêmes raisons qu'on déteste une personne ou qu'on l'aime. » La voix qui prononce ces mots terrifiants est celle d’une femme, atone, grave - de la rocaille surgie de ses entrailles. Ainsi parle Vanessa Cole, féline héroïne de Russell Banks. Est-ce pour les mêmes raisons qu'on déteste un roman ou qu'on l'aime ? Est-ce pour les mêmes raisons que l'on se laisse séduire ou que l'on refuse l'enchan­tement ? La Réserve subjugue jusqu'à déranger, dérange jusqu'à subjuguer. Se dégage de cette histoire au long... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,