16 janvier 2018

Rentrée hiver 2018, Le panier garni de La XXVème heure

Jours brûlants à Key West, Brigitte Kernel Nous sommes en 1963. Au seuil de sa dernière demeure, Frank Merlo, amant de Tenessee William, décide de raconter deux semaines à Key West en 1955. Deux semaines, sous une canicule d'enfer, où se croiseront trois géants de la littérature: Tennessee William, Carson McCullers et... Françoise Sagan. Deux semaines durant lesquelles, un trouble s'inocule entre ces trois monstres sacrés. Brigitte Kernel parvient, avec brio, à décortiquer la psychologie de ces trois personnages (quatre avec... [Lire la suite]

07 juin 2014

Sagan 1954, Anne Berest

Exercice difficile, brillamment réussi!, que cet enchevêtrement de vies entre une jeune fille fragile d'aujourd'hui, Anne Berest, et la jeune fille aventureuse d'il y a 60 ans, Françoise Sagan. L'auteure des "Patriarches" est en plein déboire sentimental lorsque le fils de Sagan lui demande de prendre la plume pour raconter sa mère. Mais pas la Sagan du mythe. Non! Celle d'avant la parution de "Bonjour Tristesse" et la folie qui s'en suivi. Deux époques donc... 1954. Françoise Sagan est une jeune fille de dix-huit ans comme les... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 10:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 juin 2014

Je ne renie rien, Entretiens 1954-1992, Françoise Sagan

Ca fuse! Ca virvolte! Les mots d'esprit s'entrelacent, les confidences aussi. Toute à la fois polissonne, sérieuse, grave, caustique, amusante... Sagan se livre dans "Je ne renie rien", recueil d'entretiens de 1954 à 1992.  « Si tout était à recommencer, je recommencerais bien sûr, en évitant quelques broutilles : les accidents de voiture, les séjours à l’hôpital, les chagrins d’amour. Mais je ne renie rien. Mon image, ma légende, il n'y a rien de faux là-dedans. J'aime les bêtises, boire, conduire très vite. Reste qu'il y a... [Lire la suite]
09 août 2012

Sagan à toute allure, Marie-Dominique Lelièvre

Voilà longtemps que Françoise Sagan m'accompagne. Ses romans, en tout cas, son style surtout. Je ne la connaissais qu'au travers de ses livres. Or, cet été passé dans le Sud-Ouest, non loin de Cajarc où elle naquit en 1935, et tout près de Seuzac où elle repose auprès de ceux qui ont compté: son frère et ses amis (sa famille d'adoption), je me suis demandé qu'elle avait été le chemin de ce gentil petit monstre? Des biographies, ce n'est pas ce qui manque... Trop peut-être! Je me suis donc laissé tenter par celle dont le titre m'a... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,