04 avril 2015

Manderley for ever, Tatiana de Rosnay

"Daphné détestait l'idée qu'un jour on puisse dévoiler ses secrets. C'est pourtant ce que j'ai fait. J'espère que de là-haut, elle me pardonne", confie, avec une forme de timidité qu'on ne lui connaît guère, Tatiana de Rosnay... Et certainement Daphné du Maurier de lui répondre "Ce sont nos choix qui définissent ce que nous sommes vraiment; surtout si l'amour en est le guide". Elle qui s'est affranchie des conventions, aimait transgresser, n'aurait en rien blâmé Tatiana. Peut-être même la remercie-t-elle d'avoir enfin éclairé... [Lire la suite]

01 novembre 2014

Café Lowendal & autres nouvelles, Tatiana de Rosnay

Dans cette dizaine de nouvelles, la romancière fait preuve de brio dans l'art de conter court, rapide, efficace.  Solitude, obsession amoureuse, désenchantement… Tatiana de Rosnay égrène les histoires de personnages un peu perdus, en quête de frissons ou d'affection. Écrivains en crise, couples en plein désarroi, jeunes gens avides... tous voient un jour leur vie basculer. Pour le pire ou pour le meilleur. On y retrouve la petite musique de Tatiana de Rosnay qui évoque si bien le timbre un peu fêlé de la mélancolie. ... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 mai 2014

Son carnet rouge, Tatiana de Rosnay

D'Emma Bovary à Anna Karenine, l'adultère semble avoir toujours fasciné Tatiana de Rosnay. Avec "Son Carnet rouge", elle nous livre un piquant recueil de nouvelles. Onze variations sur le même thème "La tromperie": Pourquoi?, Comment? La culpabilité, la souffrance, le mensonge, l'extase, le plaisir, l'interdit, la tentation...  Le fruit est-il plus savoureux lorsqu’il est défendu ? L’interdit est-il synonyme de plaisir ? De la duperie démasquée à la vengeance machiavélique, Tatiana de Rosnay revisite les amours... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 20:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 mai 2013

A l'encre russe, Tatiana de Rosnay

On se retrouve au bar d’un élégant hôtel Bruxellois, sis dans le haut de la ville. Elle est assise dans un canapé rouge de style baroque, et un léger mal au dos renforce encore son allure modiglianesque. Elle est vêtue simplement : jeans, une paire de bottes, chemisier blanc et petit pull gris… rien d’ostentatoire, juste une distinction naturelle soulignée par une discrète élégance. Posture droite,  jambes croisées, souple chevelure grise, visage angulaire et regard perçant; elle semble distante, absorbée par son i-phone.... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 16:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 décembre 2011

Rose, Tatiana de Rosnay

Avec "Rose", Tatiana de Rosnay explore les méandres du passé PARIS - Assise à la terrasse d’une célèbre brasserie qui fit les beaux jours des années folles, elle attend. La posture est droite, aristocratique. De sa longue silhouette émane une discrète élégance modiglianesque. Un certain raffinement teinté de sobriété. Le geste est contrôlé. La voix haut perchée. Si Tatiana de Rosnay s’exprime avec parcimonie, le ton demeure un subtil mélange de douceur et de fermeté. Fildefériste de l’instant, l’auteur d’Elle... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 10:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,