06 juillet 2012

Un garçon parfait, Alain Claude Sulzer

"Il était recommandé de traiter les clients qui voyageaient seuls avec une prévenance particulière, ne serait-ce que parce qu'ils donnaient les meilleurs pourboires. Contrairement aux couples qui, pendant la journée, étaient occupés à surveiller leurs enfants, les solitaires avaient tendance à bavarder avec le personnel, on échangeait des paroles aimables dans les couloirs, dans la spacieuse cage d'escalier circulaire, le matin sur la terrasse, l'après-midi au jardin. Comme il n'était pas rare que les conversations s'éternisent, il... [Lire la suite]
Posté par didier debroux à 12:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,